Suivre La Chronique

2,34 milliards en cinq ans pour les infrastructures hospitalières wallonnes

Sujets relatifs :

, ,
 2,34 milliards en cinq ans pour les infrastructures hospitalières wallonnes

Infrastructures hospitalières wallonnes

© © Bureau d’Etudes Lemaire

Le Gouvernement wallon a validé le 1er avril 2019 un méga-plan d’investissement, à hauteur de 2,34 milliards d’euros, pour la mise à niveau de l’ensemble des infrastructures hospitalières de la Région. 

C’est le tout premier Plan de construction hospitalier de l’histoire de la Wallonie. Particulièrement ambitieux, il porte sur la période 2019-2023 et permet d’entamer la réalisation d’un investissement historique total de 2,34 milliards d’euros au bénéfice de 46 infrastructures hospitalières du sud du pays.
 
Suite à la sixième réforme de l’Etat, c’est en effet la Région wallonne qui est devenue pleinement compétente pour la mise en œuvre des plans pluriannuels de construction de ces infrastructures hospitalières. C’est dans ce cadre que, en mars 2018, Alda Greoli, la ministre de la Santé, avait lancé un appel à projets portant sur le premier plan de construction à établir selon les règles du nouveau mécanisme wallon de soutien au financement des infrastructures hospitalières.
 
C’est l’AViQ (Agence pour une Vie de Qualité) qui a été chargée d’examiner de façon approfondie les demandes introduites par les hôpitaux, afin de déterminer celles qui étaient éligibles au regard des critères de recevabilité fixés dans le cadre de l’arrêté du Gouvernement relatif au prix d’hébergement.
 
46 hôpitaux wallons vont faire peau neuve
 
A ce jour, quatre grandes catégories de demandes ont été introduites:
 
les hôpitaux déjà modernisés, en demande d’infrastructures et services leur permettant d’absorber certaines augmentations de leurs activités (parking, urgences…);
les hôpitaux partiellement modernisés demandant des moyens leur permettant de poursuivre leurs travaux de réhabilitation globale;
les hôpitaux vétustes nécessitant des travaux de mise en conformité importants ou de modernisation (sécurité incendie, économies d’énergie, confort…);
les hôpitaux en demande de reconstruction et de consolidation (par exemple en regroupant plusieurs sites sur un seul).
 
Les projets consistent pour l’essentiel en des investissements dans les bâtiments proprement dits, dans les parkings ainsi que dans les abords. Pour chacun de ces volets, les hôpitaux concernés se voient attribuer un prix moyen au mètre carré ainsi qu’un nombre de mètres carrés maximum admissible. Le budget attribué englobe tant le bâti que le matériel et les équipements nécessaires.
Chaque hôpital concerné se verra notifier par le Gouvernement la décision le concernant, ainsi que le montant budgétaire qui y est lié. Cela sera fait dans les plus brefs délais afin que chacun dispose de toute l’information nécessaire au coup d’envoi concret de son projet.
 

Nous vous recommandons

Renson collabore avec Lixil au Japon

Renson collabore avec Lixil au Japon

Le potentiel du marché japonais des solutions outdoor haut de gamme est énorme. Pour tirer profit de ces perspectives, le belge Renson et le japonais Lixil vont unir leurs forces, le second s’apprêtant à lancer[…]

22/04/2019 | Renson
Détecteur et app chez Niko

Détecteur et app chez Niko

«The Art of Structural Design»: la vitrine internationale de SCIA Engineer

«The Art of Structural Design»: la vitrine internationale de SCIA Engineer

Hiver clément pour la construction

Hiver clément pour la construction

Plus d'articles