Suivre La Chronique

225 millions pour les infrastructures scolaires en Communauté française

225 millions pour les infrastructures scolaires en Communauté française

Trop d’écoles restent vides en Fédération Wallonie-Bruxelles. Les autorités désirent renforcer l’attractivité de ces établissements en les aménageant au mieux.

Dans le cadre d’une stratégie globale, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FW-B) a décidé de consacrer 225 millions d’euros aux infrastructures scolaires du réseau officiel de Wallonie-Bruxelles Enseignement. Il était temps, diront certains…

Le projet conduit par le Gouvernement vise plusieurs enjeux clés. Il s’agit d’abord d’apporter des solutions concrètes aux problèmes d’infrastructures rencontrés par les établissements du réseau et d'optimiser leur gestion. Il est question ensuite de répondre aux besoins des zones en «tension démographique» en créant de nouvelles places.

Dans le cadre de cette stratégie globale, une task-force a été mise en œuvre pour favoriser la cohérence et la transversalité dans la gestion des infrastructures scolaires en Communauté française. Cette task-force a permis une meilleure analyse des besoins, une plus grande efficacité des interventions et un financement équilibré pour les 19 projets sélectionnés sur l’ensemble du réseau de la FW-B.

Créer une identité claire pour les établissements scolaires

Le Gouvernement a également souhaité, mettre l’accent sur l’attractivité des établissements du réseau. L’intention est ici de renforcer le taux d’occupation des écoles qui sont peu demandées et donc incomplètes de manière chronique. Pour ce faire, les autorités ont veillé à favoriser la création d’une identité claires des établissements via, notamment, l’aménagement des abords, la sécurisation de l’environnement, l’amélioration de l’accessibilité, l’incitation à mettre en œuvre des contrats de quartier et des partenariats, etc. Dans ce cadre, 23 établissements ont été retenus (7 en Région bruxelloise et 16 en Région wallonne) et une enveloppe exceptionnelle de 7 millions d’euros a été dégagée.

Pour concrétiser cet ambitieux programme, le Gouvernement a choisi, d’ici 2020, d’effectuer des recrutements dans plusieurs corps de métier: architectes, ingénieurs, chefs de chantier, conseillers en prévention, contrôleurs de travaux, etc.

Nous vous recommandons

Beliris démarre une étude pour l’extension du réseau cycliste bruxellois

Beliris démarre une étude pour l’extension du réseau cycliste bruxellois

Beliris lance une étude de faisabilité concernant trois itinéraires vélos afin d'étendre le réseau cycliste en région de Bruxelles-Capitale. L'objectif est de la finaliser début[…]

Recherche équipe pour le programme de rénovation urbaine autour de la gare du Midi

Recherche équipe pour le programme de rénovation urbaine autour de la gare du Midi

Recherche équipe pour le réaménagement des extérieurs du Stade Vander Putten

Recherche équipe pour le réaménagement des extérieurs du Stade Vander Putten

Terrain acheté pour le futur centre de psychiatrie légale à Wavre

Terrain acheté pour le futur centre de psychiatrie légale à Wavre

Plus d'articles