Suivre La Chronique

25 ans de partenariat entre Vandaele et Himoinsa

Sujets relatifs :

25 ans de partenariat entre Vandaele et Himoinsa

Une collaboration de 25 ans dont chacun semble se féliciter.

Vandaele Machinery et le constructeur espagnol Himoinsa collaborent depuis 25 ans. Un cap célébré dans les installations de Vandaele qui, depuis qu’il est devenu le distributeur des groupes électrogènes Himoinsa en 1993, a vendu 5.434 de ces équipements en Belgique. Rétroactes.

Les origines de la société familiale Vandaele remontent aux années 1960 avec, pour commencer, la vente de tracteurs agricoles Fiat, mais aussi d’autres engins agricoles et machines pour l’entretien des espaces publics. En 1970, l’entreprise commence à construire des faucheuses à fléau pour tracteurs agricoles et développe ses propres déchiqueteuses de branches. 1992 sera l’année du passage de témoin générationnel et de la création de Vandaele Construction et de Vandaele Machinery.

Cette dernière poursuit la vente d’engins agricoles Fiat complétés par du matériel de terrassement JCB. A l’époque, l’entreprise souhaitait aussi vendre des groupes électrogènes à des agriculteurs cherchant des groupes de secours afin d’éviter les coupures d’électricité dans les étables. De là partent les premiers contacts avec Himoinsa dont la structure familiale et réduite est semblable à celle de Vandaele à l’époque, de quoi faciliter le rapprochement entre les deux entités. Du coup, Vandaele est aujourd’hui un des plus anciens distributeurs d’Himoinsa en Europe. L’entreprise espagnole a vu le jour en 1982 et a commencé à se déployer sur le marché européen dans les années 1990. A l’époque, l’Europe représentait 40% de son chiffre d’affaires. Aujourd’hui, elle est également présente en Amérique, en Afrique et en Asie.

Vandaele Power

A ce jour, Vandaele Power, le département en charge des groupes électrogènes de Vandaele Machinery, compte d’une équipe d’une dizaine de personnes, dont 7 techniciens, et une flotte de 4 véhicules de service. Les ventes sont centrées sur les groupes électrogènes insonorisés pour le marché locatif et pour les projets de génie civil et de construction. Le marché des groupes de secours est également en croissance.

Stage V

De son côté, Himoinsa développe une nouvelle gamme de groupes dotés de moteurs Stage V afin de répondre à la législation européenne en matière d’émissions des engins mobiles non routiers. Ces nouveaux modèles sortiront en 2019 et seront dotés de nouveaux capots conçus pour héberger les équipements post-traitement ainsi que de nouveaux éléments électriques ainsi que des unités de commande capables de travailler avec les nouvelles unités de commande électriques du moteur. Parallèlement, les groupes Stage 3A resteront disponibles à la location jusqu’en décembre 2020 pour les moteurs d’une puissance inférieure à 56 kW ou supérieure à 130 kW et jusqu’en décembre 2021 pour les moteurs d’une puissance comprise entre ces deux chiffres.

D’autre part, Himoinsa propose aussi pour la location une vaste gamme de groupes électrogènes à gaz avec un modèle notamment équipé d’un stockage Gpl suffisant pour assurer une autonomie minimale de 24 à 45 heures sans ravitaillement, selon le modèle. Les réservoirs intégrés homologués pour le Gpl en font une solution polyvalente pour le secteur de la location qui connaît une forte demande en équipements mobiles, faciles à transporter et pouvant être ravitaillés à la pompe d’une station-service. Il est même possible d’utiliser ces groupes avec du gaz naturel en actionnant un simple sélecteur.

Nous vous recommandons

Nouveau centre de distribution Bobcat

Nouveau centre de distribution Bobcat

Bobcat ouvre un nouveau centre de distribution de pièces détachées pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique (zone Emea) à Halle, en Allemagne. Fruit d'un investissement de plusieurs millions d'euros[…]

19/10/2018 | Bobcat
Nouvelles installations pour Hoslet F.

Nouvelles installations pour Hoslet F.

Caterpillar complète sa gamme de tombereaux articulés

Caterpillar complète sa gamme de tombereaux articulés

Metso: 150 ans et une belle mine

Metso: 150 ans et une belle mine

Plus d'articles