Suivre La Chronique

3 millions d’euros pour la restauration de deux fleurons du patrimoine wallon

Sujets relatifs :

,
3 millions d’euros pour la restauration de deux fleurons du patrimoine wallon

La Collégiale Sainte-Waudru à Mons (© VisitMons.be)

Le Gouvernement wallon a donné son feu vert pour les travaux de restauration de la Collégiale Sainte-Waudru à Mons et pour l’ancien Hospice de la Vieillesse à Tournai.

Collégiale Sainte-Waudru

Sur proposition du Ministre wallon du Patrimoine, René Collin, le Gouvernement wallon a donc approuvé l’octroi d’une subvention d’un montant de 1,6 million d’euros à la Ville de Mons pour des travaux de restauration et de réfection à la Collégiale Sainte-Waudru.​
Portée sur ses fonds baptismaux entre 1450 et 1691 à la demande des Chanoinesses de la Ville de Mons, la Collégiale Sainte-Waudru est un imposant édifice de style gothique brabançon. Elle se caractérise notamment par un escalier monumental, une triple nef de sept travées ou encore un mobilier riche et diversifié.

Lors d’une des nombreuses restaurations dont elle a fait l’objet, des gargouilles ont été installées tout autour des chapelles rayonnantes du chœur.  Ces sculptures de pierre présentent de nombreuses pathologies entrainant des problèmes de stabilité. Par ailleurs, des infiltrations d’eau ont été constatées au niveau des corniches.

Le subside octroyé permettra d’assurer des travaux:

  • de restauration des corniches;
  • de réfection des chêneaux en plomb et des toitures annexes inférieures avec sécurisation des gargouilles;
  • d’installation d’une colonne sèche;
  • de restauration des pierres de corniches et des gargouilles.

Hospice de la Vieillesse

L’ancien Hospice de la Vieillesse à Tournai abrite l’Institut Provincial d’Enseignement Secondaire Sainte-Catherine depuis 1981. Les façades et les toitures sont classées en raison de leur valeur historique et artistique. (© IPES Tournai)
 

Dans la foulée, les autorités ont également octroyé une subvention de près d’1,4 million d’euros à la Ville de Tournai pour la restauration globale de l’ancien Hospice de la Vieillesse qui abrite actuellement l’Institut Provincial d’Enseignement Secondaire Sainte-Catherine (Ipes).

Les façades et les toitures de ce remarquable immeuble sont classées comme Monument en raison de leur valeur historique et artistique. Cet édifice présente en effet une charpente exceptionnelle conçue en lamellé-boulonné, qui deviendra le lamellé-collé que nous connaissons aujourd’hui.

Le bâtiment a subi de nombreuses infiltrations principalement localisées au niveau de la charpente. Une restauration globale du bâtiment est cependant nécessaire vu les autres dégradations constatées.

Les travaux, d’un montant global estimé à 2,2 millions d’euros tvac, seront divisés en lots; ils consistent principalement en la restauration des couvertures de toitures et des charpentes. Des travaux de stabilité, de maçonnerie et d’électricité sont également prévus.
 

Nous vous recommandons

Journée Chantiers ouverts: l’attrait de la diversité

Journée Chantiers ouverts: l’attrait de la diversité

La 13e édition de la Journée Chantiers ouverts, une initiative de la Confédération Construction, a lieu ce dimanche 19 mai. Cette journée est avant tout l’occasion de mettre en valeur la[…]

Budget voiture vs budget logement

Budget voiture vs budget logement

Coût de construction à Bruxelles: 5e place européenne

Coût de construction à Bruxelles: 5e place européenne

L’Adeb en demi-teinte: chantiers à la pelle mais recrutements à la peine

L’Adeb en demi-teinte: chantiers à la pelle mais recrutements à la peine

Plus d'articles