Suivre La Chronique

4 travailleurs sur 10 ne sont pas intéressés par un nouvel emploi

Sujets relatifs :

, ,
4 travailleurs sur 10 ne sont pas intéressés par un nouvel emploi

C’est la conclusion tirée par le groupe de services RH Acerta dans le cadre de son enquête annuel sur la mobilité de l’emploi, menée auprès de 1020 travailleurs en majorité employés. 

Cette année, le baromètre annuel d’Acerta est tombé en pleine crise du coronavirus. Et en ces temps incertains, 40% des répondants déclarent ne pas être ouverts à une nouvelle possibilité d’emploi, préférant s’accrocher à leur emploi actuel.

De la mobilité à l’immobilité de l’emploi

L’année dernière, ce chiffre était de 26% et, il y a cinq ans, il ne s’élevait qu’à 10%. Un changement radical grandement influencé par la crise actuelle, comme le souligne Benoît Caufriez, Director Acerta Consult: « nous pouvons même dire que, sur notre marché du travail, nous sommes passés d’une mobilité de l’emploi qui était encore très présente il y a cinq ans, à une immobilité de l’emploi. La crise du coronavirus a donné un coup de pouce supplémentaire à cette tendance. Cela ne signifie toutefois pas que les collaborateurs ne sont pas disposés à exercer de nouveaux rôles ou de nouvelles tâches au sein de la même organisation».

Près d’un travailleur sur 5 craint pour son emploi

Cette étude montre aussi l’inquiétude que provoque cette situation extraordinaire. Ainsi, 18 % des travailleurs interrogés craignent de perdre leur emploi en raison de la crise du coronavirus. Près d'un travailleur sur cinq craint donc que cela n'entraîne un tel impact économique que les licenciements seront inévitables.
 
Benoît Caufriez : « Cette incertitude quant à leur emploi renforce considérablement l’intention de départ des collaborateurs. Si les employeurs veulent continuer à travailler dans une optique positive - de préférence le plus rapidement possible - après le coronavirus, ils auront plus que jamais besoin de leurs bons collaborateurs. Il est donc très important d’agir correctement en vue de la conservation des talents. »
 

Nous vous recommandons

Entreprises belges : des revenus détériorés mais une reprise rapide

Enquête

Entreprises belges : des revenus détériorés mais une reprise rapide

Selon une enquête de Stepstone, 54% des managers belges déclarent que leur entreprise a connu une forte détérioration des résultats due à la crise du COVID-19. Seuls 8% des répondants mentionnent[…]

4 employés sur 10 font du télétravail pour la première fois

4 employés sur 10 font du télétravail pour la première fois

Les ventes de nouvelles habitations ont diminué de moitié

Les ventes de nouvelles habitations ont diminué de moitié

La construction continue de donner des garanties d'emploi malgré le coronavirus

La construction continue de donner des garanties d'emploi malgré le coronavirus

Plus d'articles