Suivre La Chronique

Accord budgétaire: la construction respire

Sujets relatifs :

, ,
Accord budgétaire: la construction respire

L’accord budgétaire du Gouvernement fédéral n’a pas oublié la construction. D’une manière générale, la réforme de l’impôt des sociétés, attendue de longue date, en est un des points forts.

«Je demande aux ministres compétents de prendre leurs responsabilités au cours du prochain conseil spécial des ministres qui abordera plusieurs défis socio-économiques d’importance. L’enjeu est le maintien de l’emploi belge dans la construction». C’est en ces termes que Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction, concluait la présentation récente du rapport annuel du secteur. Il semble (enfin) avoir été entendu alors que la Confédération demandait depuis des mois de libérer l’enveloppe de quelque 600 millions promise par le Gouvernement pour la réduction des charges sociales dans la construction.

Trois «plus»

Aujourd’hui, l’heure est à la satisfaction puisque l’accord gouvernemental devrait apporter trois «+» au secteur: plus de compétitivité, plus d’emplois, plus de cohésion sociale. Plus concrètement, la réduction des charges sociales sera graduellement mise en place de 2018 à 2020, soit, pour commencer, 100 millions en 2018 et 100 millions en 2019. Restera alors 404 millions pour 2020.

Politique de l’emploi

De même, le rétablissement de la période d’essai n’est pas prévu, comme demandé, mais la modification progressive des délais de préavis dans les premiers mois est bienvenue.

Côté emploi et parmi les mesures qui pourraient concerner la construction, on peut encore citer la possibilité de combiner un stage en entreprise avec un job étudiant et une réduction du coût du travail pour l’embauche de jeunes de 18 à 21 ans.

Sociétés moins taxées

Enfin, LA mesure sans doute la plus médiatique de l’accord concerne le passage de 34% à 25% en 2020 du taux facial d’imposition des sociétés avec, en passant, une mesure plus favorable à certaines Pme. Comment la financer pour qu’elle soit budgétairement neutre? Pas de détails à ce sujet pour le moment, mais le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, s’en porte garant.

Nous vous recommandons

Améliorer la mobilité de demain avec «Smart Mobility»

Améliorer la mobilité de demain avec «Smart Mobility»

Le ministre de l'Agenda numérique, Alexander De Croo, et le ministre de la Mobilité, François Bellot, ont lancé un appel à projets «Smart Mobility». Il sélectionnera et financera des[…]

13/06/2018 | MobilitéAppel à projets
Nouvel hangar de maintenance pour la Défense

Nouvel hangar de maintenance pour la Défense

Le régime Tva pour la location de biens immobiliers professionnels

Le régime Tva pour la location de biens immobiliers professionnels

732 artisans reconnus en un an

732 artisans reconnus en un an

Plus d'articles