Suivre La Chronique

Apibw mène une politique immobilière volontariste en Brabant wallon

Sujets relatifs :

, ,
Apibw mène une politique immobilière volontariste en Brabant wallon

DCIM\100MEDIA

© apibw

L’Agence de Promotion Immobilière du Brabant wallon (Apibw) a décidé de prendre le taureau par les cornes pour lutter contre la pression foncière qui sévit dans cette province et qui fait fuir ses familles locales et de la classe moyenne qui n’y trouvent plus logement leur à bourse. Le nouveau quartier de la Drève du Moulin à Lillois illustre parfaitement cette croisade ambitieuse.

Après un peu moins de deux ans de construction, les 37 logements - 34 appartements (dont 10 pour Pmr) et 3 maisons individuelles - de la Drève du Moulin sont prêts à accueillir leurs propriétaires. Il s’agit d’un projet immobilier d’envergure de l’Apibw (ex-Régie foncière du Brabant wallon) sur près de 1 ha, acquis en 2012, et situé au cœur de Lillois (Braine-l’Alleud). A l’époque, la friche accueillait une imprimerie de panneaux publicitaires, ce qui a nécessité un assainissement du sol.

Tous ces logements présentent une consommation basse énergie et un certificat Peb de type B. Chaque appartement possède en outre une cave et un garage souterrain tandis que 25 places de parking supplémentaires ont été aménagées à l’extérieur. Des espaces verts et des lieux de convivialité sont également prévus autour du nouveau complexe immobilier.

Alimentation structurelle

Mais en filigrane de cet investissement global de 10 millions d’euros (frais inclus) apparaît un changement stratégique au sein de l’ex-Régie foncière du Brabant wallon qui a entamé, début 2017, un solide ravalement de façade, si on peut dire, en modifiant son nom, son logo et son site internet. De quoi être plus visible et mieux identifiable en tant que promoteur immobilier. Elle se présente donc désormais sous l’acronyme Apibw (pour Agence de Promotion Immobilière du Brabant Wallon, www.apibw.be) et affiche clairement ses ambitions: créer 1.500 logements en 10 ans, dont une partie à des prix inférieurs à ceux du marché afin de diminuer la pression immobilière particulièrement vive dans la province. Il s’agit de créer des projets pour alimenter le marché de manière structurelle, précise Mathieu Michel, président de l’Apibw.

Les projets se succèdent

La «Drève du Moulin» est le premier projet inauguré sous la nouvelle dénomination de l’Apibw. D’autres suivront à un rythme relativement soutenu. Citons, juste en passant, le Domaine de la Vallée à Grez-Doiceau (220 logements avec Thomas & Piron), La Roselière à Gastuche (18 appartements et 4 commerces), plus d’autres logements en travaux sur le site Folon à Wavre, à Chastres, Jodoigne,… Autant de chantiers en cours et en gestation pour atteindre le rythme prévu d’environ 150 logements par an en 10 ans et garder sur ses terres une classe moyenne contrainte de déserter la province.

 

L’Apibw poursuit trois missions-clés:

  1. la valorisation foncière;
  2. le développement de projets immobiliers à caractère résidentiel;
  3. la consultance pour les communes et tout opérateur public en matière de développement résidentiel;
  4. Pour remplir ces missions, l’Agence s’ouvre également à l’investissement privé. 
  5. L’Agence dispose de quelque 70 ha en Brabant wallon, soit en propriété, soit en accord avec les communes;
  6. Elle est présente dans 14 communes sur 27.

 

Spécificités techniques

Entrepreneur: J. Delens
Architecte: ADE Architectes
Gros oeuvre: dalles en beton, murs en blocs de béton en sous-sol, murs en silico-calcaire aux étages.
Façades: crépi ou enduit à base de liants résineux silicone avec isolation en polystyrène expansé de 12 cm, bardages en sapin rouge du Nord ou résineux EU avec isolation en laine minérale de 15 cm.
Toitures: à versants en zinc prépatiné de ton quartz-zinc avec isolation en laine minérale de 30 cm, sous-toiture respirante et pare-vapeur, créneaux et descentes d'eau prépatinés de ton quartz-zinc.
Menuiseries extérieures: châssis alu à rupture thermique, vitrage à isolation thermique améliorée et vitrage de sécurité aux rez-de-chaussée, garde-corps en profilés d'aluminium.
Menuiseries intérieures: portes pleines ou "âme creuse" laquées blanches, escaliers en hêtre.
Hvac: chaudières individuelles au gaz Bulex, radiateurs, ventilation simple flux individuelle, citerne d'eau de pluie de 15.000 litres par bloc et de 7.500 litres par maison.
Parachèvements: plafonnages ou enduits des murs porteurs, chapes avec isolation thermique et/ou acoustique, carrelages en grès cérame 60 x 60 cm et 40 x 40 cm avec plinthes assorties, parquet stratifié et sous-parquet, faïences murales 20 x 20 cm dans les douches et bains, faux plafonds lorsque les techniques spéciales l'imposent.

Nous vous recommandons

8 millions d’euros pour l’innovation dans la filière bois wallonne

8 millions d’euros pour l’innovation dans la filière bois wallonne

Dans le cadre du Plan de relance de la Wallonie, les Ministres Céline Tellier et Willy Borsus ont décidé de consacrer un budget de 8 millions d'euros afin de soutenir l’innovation dans la filière bois[…]

28/07/2022 | Wallonie
B-Close ouvre sa première succursale en Wallonie

B-Close ouvre sa première succursale en Wallonie

De nouveaux standards PEFC pour les forêts wallonnes

De nouveaux standards PEFC pour les forêts wallonnes

Une première en Wallonie: 10.000 hectares de forêts communales obtiennent la certification FSC

Une première en Wallonie: 10.000 hectares de forêts communales obtiennent la certification FSC

Plus d'articles