Suivre La Chronique

Après le pavillon belge, Besix construira aussi le pavillon français de l’Expo Universelle de Dubaï

Sujets relatifs :

, ,
Après le pavillon belge, Besix construira aussi le pavillon français de l’Expo Universelle de Dubaï

Le bâtiment sera recouvert en partie de tuiles photovoltaïques multicolores, formant un tableau impressionniste. (© Besix)

Besix a remporté l’appel d’offres lancé par l’Etat français pour la construction du pavillon français de l’Exposition Universelle de Dubaï. Après la mise en œuvre du pavillon belge, voici donc un nouvel ouvrage prestigieux à mettre à l’actif de Besix.

Le 19 mars dernier, à Paris, Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, et Erik Linquier, commissaire général du Pavillon France et président de Cofrex (la Compagnie Française des Expositions dont l'unique actionnaire est l'Etat français), ont présenté le pavillon français de l’Exposition Universelle de Dubaï, une œuvre futuriste de 5.100 m² conçue autour du thème de la lumière. Et c’est Besix qui sera chargé de sa construction.

Le groupe sera associé aux bureaux d’architectes l’Atelier du Prado et Celnikier & Grabli, au collectif «Immersive(s)», à O.T.E Ingénierie et à Otelio, autre spécialiste français du développement durable. Le chantier débutera en mai 2019 et durera dix-sept mois.

Une conception vertueuse

Le Pavillon France est conçu comme un hommage à la lumière: la lumière qui réchauffe, la lumière comme vecteur de données mais aussi la lumière comme philosophie. Le bâtiment constituera une véritable prouesse technique avec notamment une façade intérieure spectaculaire de 1.800 m² et une terrasse panoramique offrant une vue unique sur le site de l’Expo 2020 Dubaï. Recouvert en partie de tuiles photovoltaïques multicolores, formant un tableau impressionniste, le bâtiment a été imaginé comme une invitation à la promenade dans un espace lumineux entre ciel et terre, agrémenté de jardins.

Les concepteurs se sont fixés un triple objectif bioclimatique: contrôler les apports solaires, proposer une enveloppe très isolante et limiter au maximum le recours aux énergies fossiles. Plus de 80% de l’énergie consommée par le pavillon sera produite par le soleil. Une installation spéciale permettra de rafraîchir naturellement les espaces intérieurs afin d’économiser un maximum d’énergie. Une micro-station d’épuration recyclera les eaux usées et alimentera le réseau d’arrosage ainsi que les sanitaires; les besoins en eau potable seront ainsi réduits de 30% dans une région où les ressources en eau sont précieuses.
Enfin, comme le bâtiment a été conçu pour être démonté et réutilisé à loisir, la solution globale retenue par les architectes évite toute surenchère de matériaux et propose un impact carbone limité au maximum.
 

L’Exposition Universelle de Dubaï aura lieu du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021. Pour l’occasion, 25 millions de visiteurs sont attendus aux Emirats Arabes Unis où Besix est comme chez lui puisque ce pays en pleine croissance est le deuxième marché en importance du groupe. Il y a déjà construit la fameuse Burj Khalifa, la plus haute tour au monde, gravitant à 828 mètres.


 

Marchés publics
Tous les marchés

Nous vous recommandons

Vous aimez Bruxelles et l’architecture? Alors exprimez-vous

Vous aimez Bruxelles et l’architecture? Alors exprimez-vous

A l’occasion de la première édition des Journées de l’Architecture, la Région bruxelloise, via Urban.brussels, souhaite mettre en avant la scène architecturale bruxelloise actuelle.[…]

Nouveau «visualiseur» de carreaux 3D chez Mosa

Nouveau «visualiseur» de carreaux 3D chez Mosa

Les Bruxellois plébiscitent leur patrimoine

Les Bruxellois plébiscitent leur patrimoine

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Plus d'articles