Suivre La Chronique

Après un demi-siècle, la Cité de l’Amitié doit faire peau neuve

Sujets relatifs :

,
Après un demi-siècle, la Cité de l’Amitié doit faire peau neuve

La Cité de l’Amitié à Bruxelles a fait l’objet de solutions architecturales innovantes pour l’époque afin d’accueillir des personnes à mobilité réduite. Elle doit aujourd’hui être rénovée. (© BMA)

La Cité de l’Amitié, à Woluwe-Saint-Pierre, se présente comme un témoin de l’architecture des années 1970, mais pas que. En effet, le concept entourant ce site se veut tout à fait particulier. A la base du développement de la cité, on retrouve un groupe mélangeant des personnes valides et invalides, toutes désireuses de créer un lieu où chacun s’y épanouirait. Ainsi, des solutions architecturales innovantes pour l’époque ont été déployées afin d’accueillir un maximum de personnes à mobilité réduite, ce qui a donné naissance à un projet unique en son genre: la bien nommée Cité de l’Amitié.

Aujourd’hui, ce réjouissant programme nécessite d’être repensé et rénové. Outre la rénovation des bâtiments hauts déjà entamée, la société immobilière de service public (Sisp) «En Bord de Soignes» cherche un partenaire pour l’accompagner dans ce processus d’amélioration du reste du site. Cette Sisp souhaite améliorer les espaces publics et communs de la cité, repenser la distribution des logements et la circulation, reconnecter la cité à son quartier et rénover une partie des bâtiments tout en soulignant les qualités actuelles du lieu.


Architectes et urbanistes sont invités à réinventer la Cité de l’Amitié

La mission vise à établir un masterplan et un phasage pour le redéveloppement de la Cité de l’Amitié. Il s’agit d’étudier des scénarios et des opportunités de redéveloppement qui peuvent comprendre notamment la rénovation, la transformation ou la reconstruction des bâtiments bas et des espaces publics ou communs de la cité. Le programme consiste aussi à développer certains aspects du projet avec les habitants et les futurs usagers dans un cadre participatif. D’où l’appel à projet lancé par la Sisp, en collaboration avec le bouwmeester/maître architecte bruxellois qui accompagne le projet et assistera au comité d’avis pour la sélection et l’attribution.
 

Nous vous recommandons

Troisième fablab orienté urbanisme et architecture à Bruxelles

Troisième fablab orienté urbanisme et architecture à Bruxelles

Après l’ouverture du cityfab 1 à Greenbizz au printemps 2018, suivi par le cityfab 2 fin 2018, le réseau de fablabs publics de citydev.brussels compte désormais un 3e atelier numérique dans la capitale.[…]

17/02/2019 | Ville de Bruxellesdigital
Un projet de 45 logements sociaux à la cité jardin du Val Maria

Un projet de 45 logements sociaux à la cité jardin du Val Maria

Le Bouwmeester va accompagner deux nouveaux projets à Ixelles et Molenbeek

Le Bouwmeester va accompagner deux nouveaux projets à Ixelles et Molenbeek

Feu vert pour l’extension du Parlement wallon

Feu vert pour l’extension du Parlement wallon

Plus d'articles