Suivre La Chronique

Art & Design Atomium Museum fin prêt à Bruxelles

Sujets relatifs :

Art & Design Atomium Museum fin prêt à Bruxelles

null

Avec l’ouverture de l’Art & Design Atomium Museum (Adam) le 11 décembre, Bruxelles sera plus riche d'une nouvelle infrastructure touristique et culturelle. Aménagé dans le Trade Mart Brussels, ce nouveau musée est conçu comme une extension de l'Atomium. Son principal atout: le Pasticarium.

L'Adam s'étend sur 5.000 m², dont environ la moitié est réservée au Plasticarium. Il est signé par le bureau Lhoas & Lhoas Architectes à Saint-Gilles, qui s'est associé à Thierry Belenger, un spécialiste belge reconnu du design du XXe siècle. L'historienne et théoricienne du design Alexandra Midal complète cette l'équipe tandis que l'aménagement intérieur et le choix du mobilier sont le fruit d'un partenariat étroit avec Vitra.

Le clou de l'Adam sera probablement le Plasticarium, une collection exceptionnelle signée Philippe Decelle. Cet ensemble singulier et unique au monde, composé de matériel remontant jusqu'aux années 60, regroupe des milliers de pièces en plastique allant du plus usuel à l''uvre d'art. Comme l'espace ne permet pas d'accueillir toute la collection, une tournante annuelle des pièces est prévue, faisant de 'chaque visite une nouvelle expérience.

'Cet ensemble singulier et unique au monde, composé de matériel remontant jusqu'aux années 60, regroupe des milliers de pièces en plastique allant du plus usuel à l''uvre d'art.'

Près de 1.000 m² seront réservés à des expositions temporaires consacrées à l'art et au design du XXe siècle jusqu'à nos jours. Ce nouvel espace muséal permettra d'étoffer la programmation actuellement proposée par l'Atomium. Les expositions dédiées au design moderniste et contemporain (comme la biennale «Intersections. Belgian Design») seront désormais organisées dans les zones du nouveau musée réservées aux expositions temporaires.

La collaboration avec divers événements et festivals bruxellois, comme Art Brussels, Europalia et Design September, sera renforcée. Des collaborations similaires seront entamées avec Mad Brussels, la Fondation Roi Baudouin et la Fondation Vitra. La surface restante sera occupée par une billetterie, une boutique et une cafétéria gérée par une firme externe, mais aussi par des espaces de réunions, conférences et autres, ainsi que des salles de stockage de matériel en attente d'exposition.

Une arche surdimenssionnée

Fondé en 1994, le bureau Lhoas & Lhoas Architectes a réalisé ces dernières années un grand nombre de projets d'ampleurs et de natures très diverses en Belgique comme à l'étranger: l'extension du Palais des Beaux-Arts à Charleroi, plusieurs galeries d'art contemporain et de multiples transformations de magasins en Région bruxelloise, mais aussi à Paris, Lyon, Aix-en-Provence et Bordeaux.

Le futur musée est implanté sur le plateau du Heysel, entre l'Atomium et le Palais 5, dans l'immeuble méconnu de l'architecte John Portman qui abrite le Trade Mart Brussels. Il s'agit d'un bâtiment très bas, de style architectural sobre, en retrait des espaces publics. L'entrée du bâtiment étant par conséquent peu visible, les architectes ont proposé d'identifier plus nettement cette entrée dans le système urbanistique du plateau du Heysel en construisant une arche surdimensionnée à l'angle ouest du terrain.

Finalement, le retrait du bâtiment par rapport aux voiries et la nécessité de créer une nouvelle entrée dans une façade qui n'était pas destinée à la recevoir ont conduit les concepteurs à reconfigurer complètement la zone verte entre le bâtiment et l'espace public. Dans l'angle ouest, une accroche en lien visuel et physique avec le contexte a été proposée afin de renforcer le caractère paysager, voire sauvage du jardin qui sert d'avant-scène à l'Adam.

La qualité du bâtiment réside dans sa simplicité architecturale, ses dimensions colossales et la radicalité de sa structure. Les concepteurs trouvaient intéressant, architecturalement mais aussi économiquement, de cultiver ces caractéristiques. D'où le choix de conserver ou de réutiliser un maximum d'éléments déjà présents. Le cloisonnement existant et les rares parties avec vue vers l'extérieur ont été exploités. Ainsi, les deux grands couloirs conservés forment deux galeries qui distribuent tour à tour les zones d'exposition, le stock, les réserves et l'administration. L'auditorium prend place face à l'entrée, dans une salle aux cloisons existantes. Entrée, cafétéria et espace d'exposition temporaire bénéficient de larges vues sur l'extérieur et le grand palais du Heysel, contribuant ainsi à la visibilité du musée.

Nous vous recommandons

Besix établit le record de l’utilisation la plus longue d’une grue sur chenilles télescopique électrique

Besix établit le record de l’utilisation la plus longue d’une grue sur chenilles télescopique électrique

Dans le nord de Rotterdam, Besix participe à la construction d’une portion de 11 km de la nouvelle autoroute entre l’A16 et l’A13, qui inclut un tunnel semi-enterré totalement neutre en énergie, plusieurs[…]

Les ventes de machines atteignent des records

Les ventes de machines atteignent des records

Construx Rental fournit les coffrages du projet D'Ieteren Immo Mobilis

Construx Rental fournit les coffrages du projet D'Ieteren Immo Mobilis

TVH Equipment, votre partenaire qui remue ciel et terre

TVH Equipment, votre partenaire qui remue ciel et terre

Plus d'articles