Suivre La Chronique

Augmentation de 38% du nombre de travailleurs Ukrainiens en Belgique

Sujets relatifs :

Augmentation de 38% du nombre de travailleurs Ukrainiens en Belgique

Le prestataire de services RH Acerta affirme que le nombre de travailleurs Ukrainiens en Belgique a connu augmentation de 38% par rapport à l’année précédente. Cette évolution est due au statut spécial de protection subsidiaire des Ukrainiens, qui leur donne un libre accès à notre marché de l’emploi.

À la fin du mois de mai, 45.300 réfugiés ukrainiens avaient obtenu le statut de réfugié temporaire dans notre pays. Ce statut de protection, activé par l’UE, leur donne un droit de séjour temporaire et un accès à l’emploi et aux régimes sociaux. Cette situation se reflète également sur le marché de l’emploi belge. Par rapport à 2021, celui-ci compte 38 % d’Ukrainiens en plus actifs dans notre pays. L’an dernier, leur proportion est passée de 0,10 % de la population active totale à 0,14 %. La part totale de travailleurs étrangers sur le marché de l’emploi national a également augmenté au cours des cinq dernières années. Actuellement, 15,7 % des travailleurs actifs dans notre pays sont originaires de l’étranger.

Illustration 1 : Occupation et pourcentage d’augmentation/diminution par rapport à l’année précédente, situation en juin (Copyright: Acerta)
La plupart des Ukrainiens sont actuellement occupés dans les secteurs des services (30,7 %), de l’industrie manufacturière (22,2 %) et du commerce (17,4 %). 

Illustration 2 : Répartition des travailleurs ukrainiens selon les secteurs en Belgique - situation en juin 2022 (Copyright: Acerta)

Nous vous recommandons

Les départs supérieurs de 7% aux entrées dans la construction sur les cinq dernières années

Les départs supérieurs de 7% aux entrées dans la construction sur les cinq dernières années

Selon une analyse d’Embuild basée sur les chiffres de Constructiv, les départs de travailleurs ont été sensiblement plus élevés que les entrées dans la construction. Entre le premier[…]

04/11/2022 |
Les jeunes du secondaire ne sont pas attirés par la construction

Les jeunes du secondaire ne sont pas attirés par la construction

Une PME de la construction sur cinq compte faire appel au chômage temporaire

Une PME de la construction sur cinq compte faire appel au chômage temporaire

La construction est de moins en moins attrayante pour les étudiants

La construction est de moins en moins attrayante pour les étudiants

Plus d'articles