Suivre La Chronique

Autoroutes wallonnes mieux équipées

Le Gouvernement wallon va dégager 2,5 millions d'euros pour moderniser les infrastructures de vidéosurveillance du trafic sur les 'autoroutes wallonnes. Il est vrai qu'une partie des équipements électromécaniques (éclairage, caméras,') des autoroutes et principales nationales wallonnes nécessite une mise à jour. Le Spw (Service public de Wallonie - Direction des Routes) et la Sofico (Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures) ont donc mené depuis plusieurs mois une étude d'optimisation des équipements électromécaniques présents le long des routes. Elle a mis en exergue la nécessité de remplacer certains équipements par des systèmes de vidéosurveillance du trafic, gages de fluidité et de sécurité. Ce qui devrait en outre faciliter la tâche du centre Perex à Daussoulx qui répondra ainsi à trois objectifs: détecter et anticiper les problèmes liés au trafic; prendre les mesures nécessaires pour assurer la mobilité et la sécurité de tous les usagers de la route; fournir une information prévisionnelle et en temps réel.

Dès l'été 2016, la centaine de caméras du réseau seront donc rénovées tandis que 200 caméras supplémentaires seront installées pour permettre une visualisation du trafic tous les 10 kilomètres, au niveau de chaque échangeur autoroutier ainsi que sur des aires autoroutières. L'ensemble des données récoltées par les différentes caméras pourront être stockées sur un serveur et seront accessibles aux Spw, à la Sofico et à la Police de la Route.

Au-delà de la modernisation, il s'agit également de doter la Wallonie d'un outil flexible, évolutif et multifonctionnel de gestion des caméras, fournissant une série de données utiles comme le comptage des véhicules, la congestion, le plan neige, la surveillance des équipements routiers, l'Anpr (Automatic Number Plate Recognition ou la reconnaissance automatique des numéros de plaques d'immatriculation des véhicules).

Au total, le coût de cette modernisation s'élève à 2,5 millions d'euros, financés par la Sofico.

Pour le ministre Prévot, il s'agit de la première étape de la modernisation des équipements du réseau qui doit être doté d'un vrai système «ITS» (Intelligent Transport Systems).

Nous vous recommandons

Renson collabore avec Lixil au Japon

Renson collabore avec Lixil au Japon

Le potentiel du marché japonais des solutions outdoor haut de gamme est énorme. Pour tirer profit de ces perspectives, le belge Renson et le japonais Lixil vont unir leurs forces, le second s’apprêtant à lancer[…]

22/04/2019 | Renson
Des camions plus sûrs en ville chez Renault Trucks

Des camions plus sûrs en ville chez Renault Trucks

La meilleure utilisation de bois certifié récompensée au World Architecture Festival

La meilleure utilisation de bois certifié récompensée au World Architecture Festival

Le secteur des matériaux de construction en manque de concurrence

Le secteur des matériaux de construction en manque de concurrence