Suivre La Chronique

Axor Edge: des diamants pour façonner un bijou

Sujets relatifs :

, ,
Axor Edge: des diamants pour façonner un bijou

Le procédé de fabrication avec des outils diamantés permet d’obtenir des arêtes et des surfaces d’une précision inégalée. (© Axor Hansgrohe)

Les visiteurs présent au salon ISH de Francfort ont pu découvrir le tout nouveau Axor Edge de Hansgrohe, réalisé en collaboration avec le designer, Jean-Marie Massaud, qui devient le robinet le plus luxueux de la marque.

13 ans après la première collection en collaboration avec l’architecte et designer français, Jean-Marie Massaud, voici donc Axor Edge, une luxueuse symbiose entre corps géométriques et procédés de fabrication ultra-sophistiqués: les cubes assemblés de façon asymétrique forment un ensemble architectural, tandis que le procédé de fabrication avec des outils diamantés permet d’obtenir des arêtes et des surfaces d’une précision inégalée.

Du mobilier aux produits industriels et à l’équipement, en passant par l’architecture, Jean Marie Massaud aborde les différents aspects du design (© Axor Hansgrohe)
 

«Avec Axor Edge, nous cherchions à ennoblir un objet d’usage quotidien. Ainsi, chaque produit de la collection est plus qu’une simple robinetterie de salle de bains; ce sont de véritables sculptures architecturales qui sont fraisées dans un bloc de laiton et ennoblies avec la surface désirée par le client. Une œuvre d’art fonctionnelle qui partage les moments intimes de la vie: voilà ce que j’appelle le luxe», déclare modestement Jean-Marie Massaud.

Travail d’orfèvre

Spécialement développée pour la production d’Axor Edge, une machine diamantée de dernière génération est utilisée pour la production de surfaces et d’arêtes parfaites. L’outil diamanté, connu dans l’industrie aérospatiale et laser, fraise les chanfreins à un angle de 45° exactement pour qu’ils se rejoignent précisément. Les infimes détails structurels sont tout aussi précis: les diamants font face à la surface du bloc de laiton massif avec une précision micrométrique. Ligne par ligne, des souches pyramidales précises sont créées en plusieurs étapes, qui reflètent un jeu de lumières et d’ombres.
Axor Edge se décline pour le plan de lavabo, la baignoire, le bidet et, avec différents modules thermostatiques, également pour la douche.
Les consommateurs qui préfèrent un look plus minimaliste peuvent opter pour la version sans structure.

Né à Toulouse en 1966, Jean Marie Massaud est diplômé de l’Ecole nationale supérieure de création industrielle. A partir de 1990, il collabore avec Marc Berthier et aborde les questions d’urbanisme qui lui révèlent le lien intime entre design et architecture. En 2000, il crée le Studio Massaud en s’associant au designer Daniel Pouzet et étend son activité à l’architecture par volonté de créer des univers de vie. C’est ainsi qu’il a été mandaté pour redéfinir l’identité architecturale de Lancôme et Renault.


 

Nous vous recommandons

Chauffage et climatisation: les Belges moins frileux que leurs voisins

Chauffage et climatisation: les Belges moins frileux que leurs voisins

Une étude menée par tado°, spécialiste de la gestion intelligente du climat intérieur, montre que la température moyenne dans les foyers belges est la plus basse parmi leurs voisins. En 2018, la[…]

12/11/2019 | BelgiqueTempérature
Swisspacer remporte le premier  «Passive House Innovation Award»

Swisspacer remporte le premier «Passive House Innovation Award»

Duco veut fêter ses 30 ans avec de nouveaux bureaux

Duco veut fêter ses 30 ans avec de nouveaux bureaux

Un joint périphérique de haut niveau signé Dow et Swisspacer

Un joint périphérique de haut niveau signé Dow et Swisspacer

Plus d'articles