Suivre La Chronique

Balade sous LiFi à Marche-en-Famenne

Balade sous LiFi à Marche-en-Famenne

Marche-en-Famenne et Engie ont inauguré la première balade urbaine connectée à la technologie LiFi (Light Fidelity, internet de la lumière) en Belgique. Ce parcours de 2,5 km en centre-ville mène à la découverte de plus de vingt sculptures et statues présentées de manière ludique, innovante et dynamique.

Il est le fruit d’une collaboration d’une année entre Marche-en-Famenne et Engie. Auparavant, les œuvres en question étaient présentées via un simple livret qui retraçait l’histoire de chacune d’elles dans le cadre d’un partenariat entre la Ville et Engie, avec le soutien du Famenne & Art Museum et du Commissariat général au Tourisme. Désormais, ce patrimoine culturel est valorisé en recourant à la technologie du LiFi grâce auquel la balade s’effectue via une tablette tactile.

Se connecter aux statues

Plus concrètement, plusiers points LiFi - poteaux ou appliques murales - ont été installés par Engie pour permettre, à proximité d’une ou plusieurs statues, de déclencher du contenu multimédia (photos, vidéos…) lorsque le visiteur présente sa tablette dans le champ de lumière. Cette technologie permet, via des lampes leds équipées d’un adaptateur, de communiquer avec un appareil (ordinateur, tablette, smartphone) muni d’un détecteur placé sous le faisceau lumineux des lampes. Ces dernières fonctionnent par le simple réseau électrique existant dont les informations qui y sont injectées sont transformées en signaux lumineux. En haut débit, le LiFi est plus rapide que le WiFi.

Contrairement aux ondes WiFi qui peuvent être nocives pour la santé, le LiFi n’utilise que la lumière visible et  donc, aucune onde  électromagnétique. De plus, il ne se diffuse que dans la sphère du faisceau lumineux de l’ampoule led, soit entre 3 et 5 mètres. Le LiFi permet donc de combiner l’efficacité de l’éclairage led, la rapidité du débit tout en évitant l’impact sur la santé des ondes WiFi.

Le potentiel de cette technologie est immense, notamment dans les crèches, écoles et hôpitaux grâce à ses avantages pour la santé et à sa facilité d’installation.
 

Nous vous recommandons

La première maison construite avec une imprimante 3D est belge

La première maison construite avec une imprimante 3D est belge

Kamp C, le Centre pour la Durabilité et l’Innovation dans la construction basé à Westerlo, a utilisé la plus grande imprimante en 3D de béton en Europe afin de construire la première maison[…]

15/07/2020 | ConstructionFlandre
Quel avenir pour la construction ?

Enquête

Quel avenir pour la construction ?

Réutiliser pour construire plutôt que démolir et reconstruire

Réutiliser pour construire plutôt que démolir et reconstruire

Garantie décennale obligatoire: 3 milliards d’euros de chantiers assurés en deux ans par Fédérale Assurance

Garantie décennale obligatoire: 3 milliards d’euros de chantiers assurés en deux ans par Fédérale Assurance

Plus d'articles