Suivre La Chronique

Baromètre des locations: les loyers wallons pas épargnés par le coronavirus

Sujets relatifs :

, ,
Baromètre des locations: les loyers wallons pas épargnés par le coronavirus

© Adobe Stock

Federia, la Fédération des agents immobiliers francophones de Belgique, a publié le premier baromètre des locations des agents immobiliers, en collaboration avec la Confédération des professions immobilières flamandes (CIB Vlaanderen). La Région Bruxelles-Capitale occupe sans surprise la première place, tandis que la Wallonie et la Flandre sont au coude à coude.

Avec un prix locatif moyen de 1.181 € tout logement confondu, Bruxelles reste de loin la région la plus chère. La Flandre arrive seconde à 797 € de prix moyen, suivie de près par la Wallonie à 751 € qui jouit d’une plus grande concurrence de part un plus grand nombre de biens sur le marché de la location. Le loyer des maisons individuelles (4 façades) est, quant à lui, quasi équivalent entre les deux régions du fait que la plupart des biens de ce type se trouve finalement dans une même zone, la périphérie bruxelloise (Brabant Wallon et Brabant Flamand).

Augmentations à géométrie variable

La surprise se cache au niveau de l’augmentation des locations des maisons mitoyennes. Alors que les prix ont connu une hausse de 2,5% en Flandre et de 2,11% en Wallonie, les loyers en Région Bruxelles-Capitale n’ont qu’un léger rebond de 1,2% par rapport à 2020. Ainsi, les prix des loyers dans la capitale ont augmenté moins rapidement au cours des deux dernières années, et cela s’est surtout confirmé au niveau des studios. Selon Federia, le secteur de l'immobilier ressent certainement l'impact de la crise Covid, qui a fortement touché le segment du marché des expatriés, par exemple.
 
Pour les appartements, les communes ayant connu la plus forte augmentation sont Saint-Gilles (13%) – pour la région de Bruxelles-Capitale – et Mons (9%) pour la Wallonie. «La ville de Mons a connu un gros développement immobilier ces dernières années avec la création de promotions immobilières. De nouveaux logements et plus particulièrement des appartements de qualité ont donc vu le jour sur le marché immobilier montois» informe Caroline Lejeune, présidente de Federia. 
 
Federia a basé les chiffres de son baromètre sur 7.921 baux d'habitation pour la Wallonie et 6.108 baux d'habitation pour la Région de Bruxelles-Capitale, conclus par l'intermédiaire d'une agence immobilière.
 

Nous vous recommandons

Home Invest Belgium décroche son permis d’urbanisme pour le projet Jourdan à Saint-Gilles

Home Invest Belgium décroche son permis d’urbanisme pour le projet Jourdan à Saint-Gilles

Home Invest Belgium, bailleur d’immobilier résidentiel belge, a décroché son permis d'urbanisme pour le projet situé rue Jourdan 95 à Saint-Gilles. Ce projet de reconversion de bureaux permet[…]

21/09/2022 | Immo
We Invest s’installe en France

We Invest s’installe en France

L’achat immobilier des Belges en Espagne bat des records

L’achat immobilier des Belges en Espagne bat des records

Les jeunes acheteurs ont réalisé 30% des achats immobiliers en Belgique

Les jeunes acheteurs ont réalisé 30% des achats immobiliers en Belgique

Plus d'articles