Suivre La Chronique

Bâtiment durable et toiture de verre pour la Poste luxembourgeoise

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Bâtiment durable et toiture de verre pour la Poste luxembourgeoise

Certifié platine, la plus haute certification accordée par le Conseil allemand pour la Construction durable (Dgnb), le bâtiment Mercier de la Poste luxembourgeoise est un nouvel immeuble administratif et de services dans lequel travaillent près de 900 personnes. C’est le cabinet d’architectes luxembourgeois Romain Schmiz qui a géré l’ensemble du projet. La pièce maîtresse de ce nouveau bâtiment d’une surface au sol nette d’environ 23.500 m² est son atrium de 625 m²: véritable espace urbain, il culmine à 27 mètres sous la toiture de verre Lamilux, certifiée par l’Institut de la Maison Passive. Il offre une vue dégagée sur le ciel et inonde l’atrium de lumière naturelle.

Grands arbres, tables, escaliers blancs sculpturaux, ascenseurs panoramiques, éclairage élégant et immense toiture en verre à deux pans signée Lamilux sont autant d’éléments qui façonnent l’atmosphère de cette «pièce extérieure à l’intérieur», selon l’expression de Ralf Junges, chef de chantier.

Contraintes environnementales

Le projet de Lamilux devait répondre à quelques exigences environnementales: passer avec succès un test d’infiltrométrie, présenter un coefficient de transfert thermique inférieur à 1,0 W/(m²K), une valeur fRsi d’au moins 0,7 et une température d’au moins 12,8° pour éviter les risques de moisissures et de condensation. «Nous avons pu atteindre ces valeurs grâce au système CI Lamilux, au profilé d’étanchéité et l’intercalaire Swisspacer», souligne Manuel Sörgel, chef de projet Verrières.

Trois mois de chantier

L’entreprise a construit en seulement trois mois la toiture à deux pans de 24 x 26 mètres, supportée par une façade verticale en verre de 2,50 mètres de haut. Tout autour de cette façade, légèrement en retrait, un espace technique a été construit à l’extérieur, sur le toit; sa façade en tôle ondulée couleur aluminium renvoie elle aussi la lumière naturelle dans l’atrium. Vue de dessous, la toiture en verre inclinée à 5% et son système de montants et traverses en aluminium, avec une largeur visible moyenne de 60 mm, donnent une impression de douceur et de légèreté. Le tout pèse pas moins de 50 tonnes. En raison de son envergure, la toiture repose sur des poutres en acier courbées et recourt à un vitrage isolant 60/30 Flachglas Wernberg avec protection solaire. Les clapets en verre assurent de chaque côté l’évacuation de la fumée, ainsi que l’aération et la ventilation quotidiennes du bâtiment.

Nous vous recommandons

Favoriser l’accès des pierres naturelles locales aux marchés publics, mode d’emploi

Favoriser l’accès des pierres naturelles locales aux marchés publics, mode d’emploi

Pour faciliter l’accès des pierres naturelles locales aux marchés publics, les autorités wallonnes ont prévu d’insérer des clauses sociales, environnementales et éthiques dans les cahiers des[…]

Etex mise gros sur le Royaume-Uni

Etex mise gros sur le Royaume-Uni

Wienerberger remporte le premier Packaging Award

Wienerberger remporte le premier Packaging Award

CBRS habille nos sols depuis 150 ans

CBRS habille nos sols depuis 150 ans

Plus d'articles