Suivre La Chronique

Besix Group, partie prenante du «Grand Paris Express», le plus grand projet urbain en Europe

Sujets relatifs :

Besix Group, partie prenante du «Grand Paris Express», le plus grand projet urbain en Europe

]Le «tout Paris» avait été convié à assister au lancement du premier tunnelier du Grand Paris Express et à la descente de la roue de coupe, qui a mobilisé la plus grande grue d'Europe. ( © Besix)

© © Julie Bourges

Le lancement du premier tunnelier (une machine permettant d'excaver des tunnels de section circulaire dans des sols et des roches) du Grand Paris Express, le plus grand projet urbain en Europe, a eu lieu le 3 février 2018 à Champigny-sur-Marne (en Île-de-France). Atlas Fondations, filiale française de Franki Foundations, elle-même filiale de Besix Group, participe à ce projet au sein du consortium Alliance.

Avec le projet Grand Paris Express, la capitale française souhaite se doter d’un second métro consacré à sa périphérie. L’envergure des travaux est impressionnante, avec une boucle de 205 km de lignes automatiques et la création de pas moins de 68 gares, ce projet ambitieux devrait doubler le métro parisien actuel (220 km) qui dessert essentiellement les 20 arrondissements situés à l’intérieur du périphérique.

4 nouvelles lignes et 2 autres prolongées

Les quatre nouvelles lignes du Grand Paris Express et les deux lignes prolongées seront connectées au réseau de transport existant. Essentiellement souterrain, le nouveau métro traversera les territoires du Grand Paris pour les relier entre eux et à la capitale. Il sera dès lors, plus simple de se rendre d’un point à l’autre de l’Île-de-France sans passer par Paris, mais aussi de rejoindre plus rapidement le cœur de la capitale depuis sa périphérie.

Le Grand Paris Express desservira les grands pôles d’activités (aéroports, centres d’affaires, centres de recherches et universitaires) et les territoires aujourd’hui difficiles d’accès. Il rapprochera ainsi chacun de son lieu de travail et rendra plus agréables et plus rapides les trajets du quotidien. Il représente enfin une nouvelle alternative à la voiture – l’idée fixe d’Anne Hidalgo, la Maire de Paris – ce qui aura pour effet de réduire la pollution et les embouteillages.

Le tunnelier du Grand Paris Express a été baptisé «Steffie-Orbival», en référence à Steffie Biou, une collaboratrice d’Atlas Fondations qui sera la marraine des ouvriers du projet. (© Besix)

Franki Foundations à l’ouvrage sur le lot T2C

Depuis 2015, Atlas Fondations, entreprise spécialisée dans les fondations profondes, a contracté près de 80 millions d’euros de travaux de fondations sur le Grand Paris dans le cadre de sa participation au groupement Alliance qui comprend également le Groupe Demathieu Bard, Implenia, NGE et Impresa Pizzarotti. Cela représente une série de lots sur les lignes 4, 11 et 14 pour la Ratp, un chantier situé boulevard Haussmann à Paris pour le réseau RER pour la Sncf et plusieurs ouvrages sur le lot T2C de la ligne 15 Sud pour la Société du Grand Paris.

Sainte-Steffie, protégez-nous

Fait assez rare, le public a été convié à assister au baptême du tunnelier et à la descente de la roue de coupe, une opération technique de grande envergure qui a mobilisé la plus grande grue d'Europe. Elle a consisté à descendre la roue de coupe de la machine à 20 m sous terre, là où elle creusera la première portion du tunnel. Véritable «train usine» de plus de 100 m de long et 10 m de diamètre, le tunnelier creusera depuis le «Puits plateau», situé à proximité de l’emplacement du futur centre d’exploitation Champigny, jusqu’à Villiers-sur-Marne. Ce lancement marquait le début symbolique du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud du nouveau métro, qui reliera Pont-de-Sèvres à Noisy-Champs. 

Dans la tradition de la Sainte-Barbe, protectrice des mineurs et des ouvriers qui travaillent en souterrain, chaque tunnelier est placé sous la bienveillance d’un parrain-marraine. Lors du baptême, le nom symbolique du premier tunnelier du Grand Paris Express a été dévoilé, ce sera «Steffie-Orbival», en référence à Steffie Biou, une collaboratrice d’Atlas Fondations, opérateur-cutter sur ce projet. Steffie Orbival et son train suiveur totaliseront 1.600 t et s’étendront ainsi sur quelque 106 m de long et 10 m de large.

Nous vous recommandons

Jonction Blankenburg, un PPP de taille aux Pays-Bas

Jonction Blankenburg, un PPP de taille aux Pays-Bas

Le dossier PPP vaste et complexe de la jonction Blankenburg aux Pays-Bas est clôturé financièrement. Il représente un montant de 1 milliard d’euros. Il s’agit du plus important projet de PPP attribué[…]

16/11/2018 | Deme
Les Pont des Trous de Tournai version 2.0

Les Pont des Trous de Tournai version 2.0

Le RER monte en ligne

Le RER monte en ligne

Le nouveau Pont-à-Ponts a débarqué à Tournai!

Le nouveau Pont-à-Ponts a débarqué à Tournai!

Plus d'articles