Suivre La Chronique

Besix inaugure le Pont Princesse Héritière Mary au Danemark

Besix inaugure le Pont Princesse Héritière Mary au Danemark

Le Pont Princesse Héritière Mary, premier projet de Besix au Danemark, a été inauguré trois mois avant l’échéance prévue.

L’administration danoise des ponts et chaussées «Vejdirektoratet» a attribué le contrat de 133 millions d’euros à RBAI, une joint-venture entre Besix, Rizzani de Eccher (Italie) et Acciona Infraestructuras (Espagne) en 2016. L’ouvrage, achevé trois mois avant l’échéance prévue, a impliqué 19 nationalités différentes.

Une alternative à un pont vieillissant

Le contrat implique la construction une autoroute à quatre voies d’une longueur de 8,2 km, comprenant un pont de 1,4 km qui passe au-dessus du fjord de Roskilde. De plus, 11 ouvrages de génie civil plus petits (ponts, tunnels et écoducs), un mur de rétention de 1 km et un écran antibruit de 3 km étaient également compris dans le contrat. Le projet a pour objectif de diminuer les embouteillages et de fournir une alternative au pont existant, un ouvrage basculant construit au-dessus du fjord en 1935.

Des contraintes environnementales

L’autoroute et le pont traversent un site servant de refuge aux espèces et habitats les plus précieux et les plus menacés en Europe, qui a été déclaré zone Natura 2000. La construction dans cette zone a, par conséquent, été soumise à des exigences environnementales et sociales strictes.

 

Nous vous recommandons

Accord budgétaire 2022: la construction plutôt bien lotie

Accord budgétaire 2022: la construction plutôt bien lotie

Le gouvernement fédéral a trouvé un accord sur le budget de 2022, et la Confédération Construction y trouve de nombreux points positifs. Augmentation de la défiscalisation des primes à la[…]

Le nombre de permis de bâtir octroyés grimpe en flèche

Le nombre de permis de bâtir octroyés grimpe en flèche

Paradis Express: Besix désigné pour la construction de quatre bâtiments supplémentaires

Paradis Express: Besix désigné pour la construction de quatre bâtiments supplémentaires

Le Groupe Aldea construit la «maison de repos du futur»

Le Groupe Aldea construit la «maison de repos du futur»

Plus d'articles