Suivre La Chronique

Besix livre officiellement le canal de navigation de la péninsule de la Vistule

Besix livre officiellement le canal de navigation de la péninsule de la Vistule

© Besix

Le canal de navigation traversant la péninsule de la Vistule en Pologne a été officiellement ouvert, marquant ainsi la fin du projet de Besix et de son associé momentané Grupa NDI. Ce projet vise à réduire la distance entre le port d'Elblag et la mer Baltique, rendant le port plus accessible au trafic maritime. Le Bureau maritime de Gdynia a attribué le contrat de construction à l’association momentanée Besix-NDI en 2019.

Les travaux comprenaient la construction d'un canal de navigation à travers la péninsule, de deux brise-lames de respectivement 1.014 et 568 mètres de long, une infrastructure d'écluses avec deux ponts tournants et vannes, de bâtiments et d'un nouveau système routier. Qui plus est, une île artificielle de 180 ha a été créée avec la terre excavée ; elle servira désormais de réserve naturelle protégée pour les oiseaux.

Copyright: Besix
Le canal de navigation mesure 1,3 kilomètre de long pour une largeur variable comprise entre 25 et 120 mètres. Les navires d'un tirant d'eau allant jusqu'à 4,5 mètres, d'une longueur allant jusqu'à 100 mètres et d'une largeur allant jusqu'à 20 mètres pourront y circuler, ainsi que les péniches allant jusqu'à 180 mètres.

Importance géopolitique

La péninsule de la Vistule est un cordon littoral de sable qui s'étend de Gdańsk (Pologne) à Kaliningrad (Russie). Auparavant, les navires n'avaient d'autre choix que de rejoindre le port d'Elblag en traversant les eaux territoriales russes. Le nouveau canal leur permet désormais d'accéder à la lagune directement depuis la mer Baltique, ce qui raccourcit fortement le trajet entre le golfe de Gdańsk et le port d'Elblag. Outre le port, le projet devrait avoir une influence positive sur l'emploi local et sur l'économie.

Innovation

Pour renforcer les brise-lames, la technologie des éléments XblocPlus a été mise en œuvre, notamment la Transition XblocPlus spécialement conçue pour les assembler. Utilisés pour la première fois en Pologne, ces blocs préfabriqués sont reconnaissables à leur forme symétrique. Grâce au trou percé au milieu de chaque bloc, cette forme facilite l’installation depuis la berge. Qui plus est, moins de matériaux sont requis pour leur fabrication, et 50% de blocs en moins au total sont nécessaires à la construction des brise-lames car ils peuvent s'emboîter de n’importe quel côté.

Copyright: Besix
En plus de faciliter l’installation des blocs, le trou percé en leur milieu a également une autre fonction: il réduit la pression de l'eau et augmente la stabilité, ce qui rend l'ensemble de la structure plus résistante aux changements météorologiques. Enfin, ces éléments permettent à la faune et à la fore de la région d’y prospérer.
 
Au total, on comptera près de 10.000 éléments XblocPlus utilisés pour renforcer les brise-lames, soit 21.400 m³.
 

Nous vous recommandons

Le pont Suzan Daniel officiellement inauguré

Le pont Suzan Daniel officiellement inauguré

Beliris, l’expert en construction publique pour Bruxelles, a inauguré le pont Suzan Daniel. Celui-ci permet aux cyclistes, piétons et transports publics d’emprunter un itinéraire plus court pour traverser le[…]

Besix livre un nouveau parking à vélos à la ville de Louvain

Besix livre un nouveau parking à vélos à la ville de Louvain

Permis pour la passerelle sous le pont Jules de Trooz à Bruxelles

Permis pour la passerelle sous le pont Jules de Trooz à Bruxelles

Recherche équipe pour réaménager le square Jacques Franck

Recherche équipe pour réaménager le square Jacques Franck

Plus d'articles