Suivre La Chronique

beSteel: chaud comme l'acier

Sujets relatifs :

, ,
beSteel: chaud comme l'acier

null

Nouvelle venue dans le paysage entrepreneurial belge, beSteel ne débarque pas pour autant de nulle part' Il s'agit en l'occurrence de la nouvelle filiale de l'entreprise familiale LPW Corporate réputée dans toute l'Europe pour ses piscines monoblocs en céramique sous la marque LPW Ceramic Pools. Mais, désireuse de se diversifier encore un peu plus, LPW s'est tout d'abord lancée il y a peu dans la création d'espaces de vie flexibles baptisés bePods et commercialisés sous la marque beSteel.

En ossature métallique, réalisés sur mesure et en atelier, les bePods se déclinent en version pool house ou Qube. Ils peuvent gagner en confort selon les besoins: électricité, arrivées d'eau, finitions aux choix,' «Le Qube s'intègre dans les jardins ou dans des endroits plus insolites, permettant d'y installer un bureau de travail ou de vente, une chambre d'amis, une salle de fitness,' Bien plus qu'un chalet ou un abri de jardin, ce module est une réelle extension de maison», précise Hélène de Troostembergh, product manager de beSteel.

Voilà pour le début. Depuis, beSteel, devenue une filiale à part entière et non plus une simple marque, s'est attaquée à la fabrication de profils en acier laminés à froid pour le secteur de la construction. Les charpentes métalliques ainsi produites permettent d'obtenir d'excellentes valeurs d'isolation. Applicables aux bâtiments résidentiels, industriels ou commerciaux, les ossatures beSteel offrent une grande souplesse architecturale. Et les temps sont mûrs pour accueillir un tel produit. En effet, le marché de l'ossature métallique se développe énormément en Belgique, surtout depuis que les ordinateurs et des logiciels performants sont capables d'affiner les dessins techniques au millimètre près. Grâce à cette structure sans interstice et au profil C, un entrepreneur doit utiliser moins de matériaux isolants que dans le cadre d'une construction classique. Et, en combinant cette ossature métallique avec les matériaux adéquats, il peut obtenir d'excellentes valeurs d'isolation acoustique et/ou thermique pour son bâtiment.

Pas n'importe quel acier

La fabrication de ces charpentes métalliques se fait à Aarschot, au siège de la société mère LPW Corporate (où sont également situés les bureaux de beSteel). Pour créer ces ossatures en acier, la société s'est dotée de la première machine à profilage d'Europe capable de traiter cinq largeurs différentes à la fois. Les calculs de stabilité sont réalisés en interne via le service d'études de beSteel, ce qui permet de lancer une production rapidement. Une fois la fabrication lancée, les trous et les creux formés, les profils sont prêts à être assemblés directement sur le chantier en très peu de temps. Avantage: la durée d'installation de la structure est réduite au maximum et permet au maître d''uvre de gagner du temps pour la suite des travaux.

Pour ses ossatures, beSteel utilise un acier galvanisé de haute qualité présentant un revêtement métallique haut de gamme. Ce revêtement, baptisé Magnelis®, garantit une protection de surface contre l'usure à long terme pour toute une série d'applications (voir à ce propos La Chronique n°39 p.18). L'acier Magnelis® est plongé dans un bain de fusion dont la composition chimique métallique spécifique de zinc contient 3,5% d'aluminium et 3% de magnésium. Ces 3% de magnésium s'avèrent essentiels. En effet, cela permet la création d'une couche stable et durable sur l'intégralité de la surface et garantit une protection anticorrosion bien plus efficace que des revêtements à teneur inférieure en magnésium. Il est apparu que, dans un environnement ammoniacal, la corrosion du revêtement est sept fois moins importante avec l'acier Magnelis®. Des tests au brouillard ont également été effectués et aucune rouille n'a été observée sur l'échantillon.

'Pour créer ces ossatures en acier, la société s'est dotée de la première machine à profilage d'Europe capable de traiter cinq largeurs différentes à la fois.'

Par ailleurs, ce matériau est extrêmement solide et entièrement recyclable. Il a une durée de vie de 200 ans et permet, par exemple, de construire des immeubles d'appartements de plus de 8 étages. La conception de l'ossature se fait sur la base des plans de l'architecte. Une maquette en 3D est réalisée afin de visualiser le projet, de calculer la stabilité et la technique de raccordement pour ensuite en produire réellement la structure préfabriquée. 

A l'heure actuelle, beSteel exporte ses ossatures en acier à l'étranger, notamment en Afrique et dans les Antilles. «Dans ces régions où les cyclones et les ouragans sévissent régulièrement, il est important de proposer des constructions solides et antisismiques. Dans ce contexte, l'acier constitue  donc une solution optimale. Quatre habitations et une école ont ainsi été construites sur l'île de la Réunion ainsi que sur l'île de Saint-Martin», souligne Hélène de Troostembergh. 

La force d'un groupe

Par ailleurs, beSteel peut compter sur un groupe qui, depuis 30 ans, s'est spécialisé dans la transformation des matériaux composites et la construction au gré d'activités éminemment diversifiées. Ainsi, LPW Corporate est actif dans:

n la fabrication de piscines monoblocs en céramique (LPW Ceramic Pools) 

n la fabrication de piscines en polypropylène (Flexline);

n la production de couvertures de piscines (Covrex Pool Protection);

n la production de modules préfabriqués (bePods).

Et donc désormais, la production de profils en acier laminé à froid avec beSteel.

Dès 1960, LPW Corporate, société familiale belge, fut une des premières à produire une piscine monocoque en polyester. Son savoir-faire et sa réputation dans la fabrication et la commercialisation de piscines en composite et de couvertures de piscines Covrex® - le seul volet de piscine qui dispose d'un coefficient d'isolation supérieur aux normes exigées pour la construction d'une maison neuve - ne sont plus à démontrer et l'entreprise exporte aujourd'hui plus de 70% de sa production. LPW produit dans l'une des usines les plus grandes d'Europe du Nord quelque 550 piscines par an et a connu une croissance littéralement exceptionnelle. Celle-ci s'explique notamment par l'expansion de son département Covrex Pool Protection, un développement doublé d'une «Green Attitude» adoptée par l'entreprise depuis plusieurs années maintenant.

En même temps, le réseau de distributeurs n'a cessé de grandir tant en Belgique qu'à l'étranger. Les couvertures de piscines Covrex Pool Protection, vendues chaque année à près de 1.000 exemplaires dans le monde, sont aujourd'hui distribuées partout en Europe, mais aussi à Dubaï, au Maroc, en Nouvelle-Zélande et depuis peu en Russie.

Adie Frydman

http://be-steel.eu

Nous vous recommandons

Acoustic Day, le premier salon belge exclusivement dédié à l’acoustique du bâtiment

Evénement

Acoustic Day, le premier salon belge exclusivement dédié à l’acoustique du bâtiment

Organisé à l’initiative de l’Association Belge des Acousticiens (ABAV), en collaboration avec l’Asbl Enjeu et avec le soutien de Bruxelles Environnement, la première édition du salon belge Acoustic[…]

19/07/2019 | R&D
6e édition des «Universités d’Eté Smart Buildings for Smart Cities»

Evénement

6e édition des «Universités d’Eté Smart Buildings for Smart Cities»

Un outil pour évaluer le degré de numérisation des entreprises de voirie

Un outil pour évaluer le degré de numérisation des entreprises de voirie

Les 5 propositions du secteur de la construction pour assurer la transition énergétique

Les 5 propositions du secteur de la construction pour assurer la transition énergétique

Plus d'articles