Suivre La Chronique

Béton lourd pour le futur hôpital de Malines

Sujets relatifs :

Béton lourd pour le futur hôpital de Malines

null

L'hôpital AZ Sint-Maarten à Malines regroupe ses trois campus dans un nouveau bâtiment construit par MBG. Cette construction ultramoderne abritera la technologie dernier cri en matière de healing environment, un environnement ayant un effet positif sur le processus de guérison des patients. Le gros 'uvre sera terminé fin 2016. Inter-Beton Malines fournira 37.000 m3 de béton prêt à l'emploi à ce chantier.

Pour pouvoir retenir le rayonnement radioactif dans les bunkers de radiothérapie en sous-sol, Inter-Beton fournira quelque 650 m3 de Heavymix®. Ce dernier contient du MagnaDense, un minerai très lourd contenant du fer, extrait en Suède. En raison de sa masse volumique très élevée, ce type de béton est donc idéal pour empêcher la pénétration du rayonnement radioactif. A titre de comparaison, le béton standard pèse environ 2.200 kg par m3 tandis que le poids du Heavymix® peut aller jusque 3.800 kg/m3. Ce type de béton lourd est également mis en 'uvre dans des projets où il sert de contrepoids, notamment pour les ponts.

Peu courant

Inter-Beton a fourni deux types de bétons lourds: le Heavymix® 3.200 kg/m3 et le Heavymix® 3.800 kg/m3. Dans le premier type de béton, le MagnaDense remplace uniquement le gravier; dans le deuxième, il remplace à la fois le gravier et le sable. Cette deuxième application n'étant pas courante, la centrale qui le fabrique a dû procéder à quelques adaptations au niveau du processus de production. Il faut en effet tenir compte d'une série d'éléments à cause du poids des granulats. La matière arrive par bande transporteuse dans des bunkers d'attente. La bande transporteuse et les silos ne peuvent en aucun cas être trop lourdement chargés, ce qui influence le processus de production. De plus, un béton plus lourd n'est pas sans conséquences au niveau de sa mise en 'uvre: il faut adapter l'étayage du coffrage, suivre de très près le développement de chaleur et consacrer le soin nécessaire au compactage du matériau. Cette dernière opération est plus difficile avec du béton de masse volumique élevée.

Comme on l'explique chez MBG, «ce sont surtout les dalles-toitures, allant jusqu'à 1,80 m d'épaisseur, qui constituaient un réel défi. Une dalle ordinaire en béton standard pèse normalement une tonne par m2 environ. Ici, il s'agissait d'une masse de 6 à 7 tonnes par m2. Il fallait donc prévoir un étayage particulièrement robuste pour le coffrage. Nous avons fait appel à des bureaux spécialisés en matière de coffrages pour calculer le tout avec une grande précision. Pendant le coulage proprement dit, il a fallu suivre avec soin le développement de chaleur de ce béton de masse volumique élevée. Grâce à la concertation avec le laborantin et l'ingénieur-conseil d'Inter-Beton, tout s'est parfaitement déroulé».

Puzzle logistique

La logistique de ce projet représentait un autre défi car l'acheminement du MagnaDense en provenance de Scandinavie devait parfaitement cadrer avec le timing des travaux de bétonnage. Sans oublier que la livraison d'un béton lourd n'est pas une mince affaire. Normalement, on charge 11 m³ de béton dans un mixer. Pour ce projet, il a fallu réduire la charge à 6 m3, ce qui a impliqué plus de trajets et des accords «bétonnés» avec l'entrepreneur qui transmettait toujours sa commande un mois à l'avance au lieu de quelques jours. Tout cela en continuant à livrer 'le béton du chantier de la nouvelle gare de Malines. Le nouvel hôpital de Malines ouvrira ses portes en 2018

Nous vous recommandons

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary  est lancée!

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary est lancée!

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary est lancée. Comme son nom l’indique, elle vise à récompenser des projets de construction et de rénovation exemplaires et innovants en termes de[…]

17/04/2019 |
Realco surfe sur la vague de la biotechnologie environnementale

Realco surfe sur la vague de la biotechnologie environnementale

La R&D d’Atlas Copco soutenue par la BEI

La R&D d’Atlas Copco soutenue par la BEI

 Un hébergement flottant dans une enveloppe en verre

Un hébergement flottant dans une enveloppe en verre

Plus d'articles