Suivre La Chronique

BIM niveau 2 pour Besix

Sujets relatifs :

, ,
BIM niveau 2 pour Besix

Parmi les nombreux projets BIM de Besix, l’écluse Beatrix aux Pays-Bas a été couronnée récemment Projet Bim de l’année (2017) aux Bim Awards de La Chronique et Bouwkroniek.

© christophe vander eecken

Depuis 2010, Besix exploite les nouvelles opportunités introduites par le BIM dans le secteur de la construction. Ces efforts sont récompensés aujourd’hui par la certification BIM niveau 2. Une première en Belgique pour une entreprise de construction.

Le BIM comprend quatre niveaux de maturité (de 0 à 3), définis par le Government Construction Client Group (Gccg) au Royaume-Uni. Le niveau 2 est actuellement le niveau le plus haut pour lequel il est possible d’obtenir une certification. Il se définit par un environnement de travail collaboratif dans lequel les modèles 3D sont partagés et les bases de données mises en commun. Cet aspect collaboratif concerne tant les parties prenantes en interne que les partenaires externes (fournisseurs, sous-traitants et clients).

Besix Bim en tête

Alors que ce niveau est obligatoire dans le cadre de projets gouvernementaux au Royaume-Uni depuis 2016, Besix est toutefois la première entreprise de construction belge (et la deuxième en Europe) ainsi que le premier entrepreneur général en Europe à décrocher une certification BIM de niveau 2.

Vu qu’il n’existe pas encore de norme Iso pour le BIM, la majorité des certifications BIM de niveau 2 se basent aujourd’hui sur un certain nombre de standards développés par le groupe BSI au Royaume-Uni. C’est au terme d’une étroite collaboration avec ce dernier que Besix a récemment obtenu la certification en répondant aux critères du standard PAS 1192-2 décrivant les prescriptions relatives à la gestion de l’information durant les phases de conception et de construction.

Prochaines étapes

Mais Besix ne compte évidemment pas s’arrêter en si bon chemin. Les prochaines étapes du groupe dans le cadre du BIM consistent, d’une part, à intensifier la collaboration entre ses deux départements Engineering (à Bruxelles et Dubaï) ainsi qu’avec les filiales afin de généraliser l’usage du BIM niveau 2 dans l’ensemble du groupe et, d’autre part, à continuer à se poser en acteur incontournable sur ses marchés dans le cadre de la généralisation du BIM, par la participation à des colloques, groupes de travail et conférences et, enfin, à renforcer les partenariats avec les acteurs clés (clients, gestionnaires de maintenance des ouvrages, sous-traitants, secteur académique, instituts de recherche,…).

 

Nous vous recommandons

Un outil pour évaluer le degré de numérisation des entreprises de voirie

Un outil pour évaluer le degré de numérisation des entreprises de voirie

Le Digi-Barometer est un nouvel outil en ligne permettant d’effectuer un benchmark des entreprises belges de construction routière dans le domaine de la numérisation. Les entreprises sont encouragées à y[…]

10/07/2019 | BIMdigital
Les 5 propositions du secteur de la construction pour assurer la transition énergétique

Les 5 propositions du secteur de la construction pour assurer la transition énergétique

Rénovation écoresponsable pour des avocats

Rénovation écoresponsable pour des avocats

Tous les feux sont au vert pour la construction

Tous les feux sont au vert pour la construction

Plus d'articles