Suivre La Chronique

Brabant wallon: favoriser l'accès à la propriété

Sujets relatifs :

,
Brabant wallon:  favoriser l'accès à la propriété

null

Dans le cadre d'un marché public initié en 2011, la Régie foncière du Brabant wallon, Thomas & Piron et Immobel' réalisent ensemble un projet immobilier ambitieux: le «Domaine des Vallées» à Grez-Doiceau. Il lui aura cependant fallu 10 longues années pour éclore et franchir un long parcours administratif, jalonné notamment par un changement d'adjudicataire, ce qui n'est pas courant. Bref, les partenaires ont malgré tout gardé le cap et la pugnacité a fini par payer.

Ce PPP devrait drainer quelque 600 nouveaux habitants dans la commune. Il vise surtout à favoriser l'accès à la propriété dans une province où la pression foncière fait fuir les jeunes ménages et les revenus moyens vers des communes plus éloignées et moins chères. En effet, leur capacité d'emprunt ne leur permet ni d'accéder au logement social ou moyen au sens de la législation du Code wallon du logement, ni au marché immobilier libre. Et si, à une forte demande, on ajoute la diminution des terrains disponibles, le tableau n'est guère réjouissant tant il est vrai que la mixité sociale et intergénérationnelle contribue à la cohésion sociale. Preuve de la pertinence du projet, plusieurs centaines de candidats se sont déjà manifestés. Rien d'étonnant lorsqu'on sait que le prix moyen d'acquisition d'un logement en Brabant wallon est, en moyenne, de 100.000 euros plus élevé qu'ailleurs. Mathieu Michel, député provincial du Brabant wallon, résume la situation en précisant que le «Domaine des Vallées» s'adresse aux «oubliés de la politique régionale du logement dans le Brabant wallon».

Pour pallier cette situation et garantir un accès à la propriété, le consortium formé par les sociétés Thomas & Piron et Immobel a élaboré un PPP avec la Régie foncière du Brabant wallon. Le «Domaine des Vallées» comprendra 203 logements, soit 156 maisons unifamiliales (2 à 3 façades), 2 habitats collectifs et 45 appartements de 63 à 133 m². Deux des maisons seront aux normes des accueillantes d'enfants (10 places) et 11 logements seront accessibles aux Pmr. Ce nouvel ensemble, on peut presque parler de quartier, se déploiera sur un terrain d'environ 10 ha dont la déclivité naturelle a été exploitée comme un atout. Situé dans un environnement résidentiel calme, il sera agrémenté d'espaces verts, de venelles piétonnes, d'espaces partagés en zone résidentielle, d'une aire de jeux, d'un espace communautaire et d'une place arborée.

Ses concepteurs ont voulu faire de la convivialité le fil rouge de ce domaine via un agencement réfléchi des différents immeubles et via leur qualité architecturale. Autre atout, il bénéficie de la proximité de différents types de transport en commun et il comprendra lui-même 7 commerces de proximité.

'Le projet vise à favoriser l'accès à la propriété dans une province où la pression foncière fait fuir les jeunes ménages et les revenus moyens vers des communes plus éloignées et moins chères.'

Les logements du lotissement seront répartis en 3 catégories: ceux des catégories A et B seront vendus à des prix inférieurs à ceux du marché (15 à 30% de moins) et réservés aux personnes répondant à un ensemble de critères en termes de revenus, d'âge, de résidence, de propriété, etc. Plus concrètement, les candidats devront avoir moins de 40 ans, vivre dans la province depuis 3 ans au moins ou y avoir vécu pendant 10 ans minimum. Parallèlement, une série de logements de la catégorie C seront vendus au prix du marché sans conditions particulières par Thomas & Piron.

Quant à la Régie, elle a fait ses armes avec ce projet qui n'a pas coulé de source et a de ce fait engrangé une belle expérience pour les dossiers à venir. Elle est présente dans un tiers des communes de la province et a élaboré un plan d'investissements de 30 millions d'euros pour 4 nouveaux projets au cours des prochaines années.

La phase 1 de la construction à Grez-Doiceau a été lancée fin octobre et les premiers acquéreurs devraient prendre possession des lieux à partir du printemps 2017.

Nous vous recommandons

De plus en plus de forêts gérées durablement en Belgique

De plus en plus de forêts gérées durablement en Belgique

L’intérêt grandissant pour la gestion durable des forêts ne se dément pas. En Belgique 46,3% des forêts sont aujourd’hui certifiées, dont 91% sous le label Pefc™ (Programme for the[…]

19/02/2019 | Matériaux
La vente des pompes à chaleur a augmenté de 10% en Belgique

La vente des pompes à chaleur a augmenté de 10% en Belgique

Des cellules photovoltaïques dans des murs anti-bruit

Des cellules photovoltaïques dans des murs anti-bruit

be.circular: 1,7 million d’euros pour 26 projets d’économie circulaire à Bruxelles

be.circular: 1,7 million d’euros pour 26 projets d’économie circulaire à Bruxelles

Plus d'articles