Suivre La Chronique

Brexit Impact Scan pour que les entreprises belges ne soient pas prises au dépourvu

Sujets relatifs :

Brexit Impact Scan pour que les entreprises belges ne soient pas prises au dépourvu

Les négociations autour du Brexit battent leur plein avant que le départ du Royaume-Uni ne soit effectif. A ce stade, impossible de savoir si les interminables rounds de négociation aboutiront à un accord ou s’ils déboucheront sur un Brexit «dur». Dans tous les cas, le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne aura de grandes conséquences pour les entreprises belges.

C’est la raison pour laquelle il vaut mieux prendre des mesures de précaution. Mais comment? Et à quoi être attentif?
Pour répondre à ces légitimes interrogations, le SPF Economie a développé un nouveau site internet brexit.belgium.be sur lequel les entreprises pourront répertorier les points d'attention.

Une addition de 2,2 milliards d’euros

Pour rappel, le Royaume-Uni est le quatrième partenaire commercial de la Belgique, après l’Allemagne, la France et les Pays-Bas. Les secteurs de l’industrie automobile, chimique et alimentaire ainsi que la fabrication de machines et d’appareils sont ceux qui exportent le plus vers la Grande Bretagne. C’est même le principal marché d’exportation en ce qui concerne les tissus spéciaux.
Une simulation montre qu'un Brexit dur (si aucun accord n'est conclu entre l'UE et le Royaume-Uni) coûterait aux entreprises belges et britanniques quelque 2,2 milliards d'euros de plus par an dans le cadre de leurs relations commerciales, en raison de l'introduction des droits d'importation de l'Organisation mondiale du commerce! Un sacré manque à gagner.

Des conséquences pour les entreprises

Il est clair que le Brexit aura un grand impact économique sur notre pays. Mais quel en sera concrètement son impact sur chaque entreprise? Grâce au Brexit Impact Scan développé par le SPF Economie, une entreprise peut déterminer quels points en particulier requièrent son attention et quelles sont les mesures à prendre dès maintenant afin de la préparer au mieux aux conséquences du Brexit.
A l’aide de quelques questions, le scan détermine l’impact général du Brexit sur une entreprise. Les questions portent sur les importations, les exportations, la propriété intellectuelle, l’utilisation des services numériques, le transport et la sous-traitance.
Le scan et un aperçu de toutes les informations disponibles sont consultables sur le site internet: https://brexit.belgium.be

Nous vous recommandons

La production dans le secteur de la construction en baisse de 0,7% dans l'UE28

La production dans le secteur de la construction en baisse de 0,7% dans l'UE28

Entre février et mars 2019, la production dans le secteur de la construction a diminué de 0,7% dans l’UE28, selon les dernières estimations d’Eurostat, à raison de -0,2% pour le génie civil et de[…]

03/06/2019 | Belgique
Le secteur des matériaux de construction en manque de concurrence

Le secteur des matériaux de construction en manque de concurrence

L’industrie du bois et de l’ameublement se porte bien

L’industrie du bois et de l’ameublement se porte bien

La production dans le secteur de la construction inchangée dans l'UE28 entre décembre 2018 et janvier 2019

La production dans le secteur de la construction inchangée dans l'UE28 entre décembre 2018 et janvier 2019

Plus d'articles