Suivre La Chronique

Bruxelles en mutation urbanistique

Bruxelles en mutation urbanistique

null

La Région bruxelloise s'active à concrétiser son essor urbanistique.

Face à une démographie galopante, à des besoins de mobilité criants et à une attractivité croissante, il y du pain sur la planche et les projets se multiplient. Construction de logements, piétonnier du centre ville, futur métro Nord, mutation du quartier Meiser, travaux au plateau du Heisel, Dockx Bruxsel qui sort de terre, maillage cyclable et on en passe, les projets et concours aident la ville dans sa mutation vers un avenir plus vert, plus convivial, plus architectural. Quelques exemples.

200.000 euros pour les espaces publics à Bruxelles

La Région bruxelloise entend stimuler la réalisation d'espaces publics de qualité. Pour y arriver, elle a notamment décidé de pérenniser et d'élargir les missions de l'Asbl ]pyblik[ via une subvention annuelle de 200.000 euros durant 4 ans.

Lancée en 2007 à l'initiative de la Région, ]pyblik[ a été confiée, à partir de 2014, aux quatre Facultés d'architecture de Bruxelles, soit la Faculté d'architecture de l'Ulb, Sint-Lucas Architectuur, la Faculté des Sciences, Département Géographie de la Vub et la Faculté Loci (Faculté d'architecture, d'ingénierie architecturale et d'urbanisme) de l'Ucl. Cette Asbl constitue ainsi un point central pour les métiers et la culture de l'espace public dans une structure indépendante et intermédiaire qui se situe entre le monde professionnel, le politique et la sphère académique.

Concrètement, elle est chargée d'organiser un prix annuel des espaces publics bruxellois: le Prix ]pyblik[ Prijs. Il s'adresse à tout maître d'ouvrage, concepteur ou réalisateur impliqué dans un projet d'espace public régional. Les candidatures pourront être déposées à partir du 8 octobre 2015 jusqu'au 15 janvier 2016.

Parallèlement, l'Asbl poursuivra et élargira l'organisation de formations de «conseiller en espaces publics» pour les maîtres d'ouvrage publics. Ces formations débuteront en novembre prochain.

Enfin, ]pyblik[ sera chargée de rédiger un manuel des espaces publics et organisera des journées thématiques réunissant des experts belges et étrangers autour d'une thématique d'actualité. Cette année, ces journées seront dédiées aux «places» et la première d'entre elles sera centrée sur la place communale de Molenbeek le vendredi 4 décembre 2015.

Toutes les informations complémentaires sont disponibles sur www.pyblik.be.

Concours d’architecture sur le site de Tour & taxis

Le concours d'architecture sur le site de Tour & Taxis à Bruxelles est lancé. Il concerne la construction d'un nombre significatif de logements dans ce quartier en devenir. La décision de lancer ce concours est le fruit d'échanges entre la Région bruxelloise, la Ville de Bruxelles et la société Extensa (propriétaire du site) et organisés à l'initiative du ministre-président Rudi Vervoort sous l'égide du nouveau bouwmeester bruxellois Kristiaan Borret.

Ce développement est également à placer dans le contexte du Plan Canal dont les bassins Béco et Vergote constituent des périmètres dits témoins et qui verront notamment l'aménagement d'un nouvel espace vert le long de l'eau, l'implantation du nouveau village de la construction, la réalisation de la passerelle Picard et l'ouverture d'un nouveau musée d'art moderne et contemporain.

Plus précisément, le concours porte sur la construction d'environ 900 logements d'ici 2019 et répond donc au boom démographique que connaît la capitale. La construction d'une maison de soin de 9.000 m² et de 3.000 m² de commerces de proximité et d'équipements est également prévue.

Au-delà de ce programme, il s'agit du premier concours d'architecture de cette envergure lancé en partenariat avec un promoteur privé. Cette collaboration entre institutions publiques et opérateurs privés devrait permettre de renforcer significativement la qualité de l'architecture bruxelloise dans une logique win-win pour tous les partenaires. Enfin, le concours reflète aussi l'ambition du Gouvernement bruxellois de densifier le territoire du canal et de renforcer l'attractivité de Bruxelles sans sacrifier la qualité architecturale.

Région et fédéral se penchent sur le pôle Midi

La ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant et le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort se sont rencontrés pour discuter du projet de Schéma directeur du pôle Midi approuvé en première lecture par le Gouvernement bruxellois en avril dernier. La stratégie urbaine de ce territoire clé pour Bruxelles a été présentée par l'équipe de l'urbaniste Djamel Klouche désigné pour l'élaboration de ce plan et sa mise en 'uvre. Les fondements du Schéma directeur reposent sur le renforcement de la fonction résidentielle et sur la rénovation des espaces publics du quartier, sur l'apaisement de sa mobilité et sur l'inscription de la gare du Midi dans son contexte urbain.

En tant que porte d'entrée internationale de la capitale, mais aussi et surtout quartier habité, la zone du Midi mérite une approche globale en faveur de la qualité de vie et du renforcement de son dynamisme commercial et culturel. Dans cette perspective, la rénovation des espaces sous les voies (les quadrilatères), les projets Jamar et Victor, la requalification de l'esplanade de l'Europe, de la place de la Constitution et de la rue Couverte, la suppression du trafic de transit dans le périmètre immédiat de la gare ou l'affectation de l'îlot France-Bara aux fonctions essentiellement résidentielles sont autant de projets dont l'opportunité n'est pas contestée.

La ministre et M. Vervoort semblent heureusement partager une vision commune du développement du pôle Midi prévu par le Schéma directeur. Celui-ci sera soumis au Gouvernement bruxellois pour approbation définitive dans les prochaines semaines.

Il ressort également de la réunion que l'avenir des propriétés de la Sncb fera l'objet d'une concertation étroite avec la Région bruxelloise. Ceci vaut particulièrement pour le projet de reconversion de l'îlot France-Bara. Des groupes de travail devraient être mis prochainement en place pour la mise en 'uvre effective de ces mutations urbanistiques.

Le Gouvernement bruxellois a octroyé une subvention de 2,5 millions d'euros pour les travaux de restauration de l'église Saint-Servais, monument classé à Schaerbeek et datant de 1876. Les vitraux, les toitures en zinc ainsi que les pierres de façade seront enfin restaurés dans les prochaines semaines après des années de lente décrépitude. Les permis d'urbanisme ont été délivrés en décembre 2014.

Nous vous recommandons

Un nouveau tunnel et une réserve de costumes pour La Monnaie

Un nouveau tunnel et une réserve de costumes pour La Monnaie

Le Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles se dote d’un tunnel qui relie la scène et les ateliers. La construction d’une extension, en toiture, des ateliers pour stocker les costumes est également[…]

Besix inaugure le Pont Princesse Héritière Mary au Danemark

Besix inaugure le Pont Princesse Héritière Mary au Danemark

Assa Abloy fête ses 25 ans

Assa Abloy fête ses 25 ans

Desso AirMaster de Tarkett obtient le certificat Cradle-to-Cradle Or

Desso AirMaster de Tarkett obtient le certificat Cradle-to-Cradle Or