Suivre La Chronique

Bruxelles passe en Lez

Sujets relatifs :

, ,
Bruxelles passe en Lez

Les nouveaux panneaux signalant une Lez (zone de basses émissions). (© SPRB)

En juin 2016, le Gouvernement bruxellois adoptait le Plan Air Climat Energie, riche de 144 mesures. La mise en place d’une Lez (zone basses émissions) est une des mesures phare du Plan.

Bruxelles Environnement, Bruxelles Fiscalité, Bruxelles Mobilité, le Cirb et Bruxelles Prévention et Sécurité ont coordonné, depuis juin 2016, leurs moyens pour définir précisément les contours du dispositif Lez ou zone de basses émissions. Les premières restrictions ont démarré cette année avec un échelonnement graduel jusqu’en 2025. Les critères d’accès sont basés sur la norme Euro et sur le carburant. Ainsi, en 2018, les véhicules diesel sans norme Euro ou de norme Euro 1 seront interdits de circulation sur tout le territoire régional.

Un processus évolutif

«L’objectif principal de cette mesure est d’améliorer la qualité de l’air et de vie des Bruxellois. Nous souhaitions une mesure qui s’échelonne dans le temps afin de permettre aux automobilistes d’adapter progressivement leur comportement. Entre 2018 et 2025, la zone de basses émissions sera un de nos meilleurs outils pour lutter contre la pollution à Bruxelles, mais elle sera aussi un formidable moyen de sensibiliser quotidiennement les habitants à la question de la qualité de l’air et à son impact sur la santé», explique la ministre bruxelloise de l’Environnement, Céline Fremault.

Contrôles et amendes

Les contrôles, réalisés à l’aide de caméras, sont basés sur la plaque d’immatriculation du véhicule. Quant aux amendes administratives, elles s’élèvent à 350 euros. Une période transitoire de 9 mois est prévue afin de permettre aux citoyens de se mettre en conformité et aux autorités de faire une série de réglages et de tests pour s’assurer du bon fonctionnement du dispositif cogéré par plusieurs administrations.

Des caméras intelligentes

A ce jour, plus de 50 points de capture spécifiques au projet Lez ont été installés. Il s’agit de caméras de lecture des plaques d’immatriculation. L’objectif est d’en installer plus de 175 d’ici 6 mois. S’y ajouteront aussi des caméras installées dans le cadre du projet Anpr (Automatic Number Plate Recognition ou lecteur automatique de plaques d'immatriculation) de la Police.

Au lieu d’opter pour le système des vignettes, comme le font certaines villes européennes, Bruxelles a décidé d’utiliser des caméras intelligentes pour le contrôle de la Lez. Un choix qui s’inscrit dans la dimension Smart City. A terme, toute personne qui pénètre dans la Région avec une voiture ne respectant pas les normes recevra automatiquement une amende à domicile. Avec plus de 175 caméras, difficile d’y échapper.

 Toutes les infos à consulter sur le site www.lez.brussels.

Nous vous recommandons

Orange installe une solution de Smart Parking pour le Waasland Shopping

Orange installe une solution de Smart Parking pour le Waasland Shopping

Orange Belgium et Communithings, une startup spécialisée dans les solutions de mobilité LPWAN (Low Power wide-area network), ont installé une solution de stationnement intelligent pour les clients du Waasland Shopping[…]

19/02/2021 | ParkingDigital
La ville de Bruges lance ses solutions de Smart Parking

La ville de Bruges lance ses solutions de Smart Parking

Un nouveau viaduc remplace le pont Morandi de Gênes: histoire d’un chantier exemplaire

Un nouveau viaduc remplace le pont Morandi de Gênes: histoire d’un chantier exemplaire

Impact du Covid-19 sur le déroulement des chantiers (auto)routiers

Impact du Covid-19 sur le déroulement des chantiers (auto)routiers

Plus d'articles