Suivre La Chronique

Business-to-government: mieux faire à Bruxelles

Business-to-government: mieux faire à Bruxelles

Les entreprises qui s’imaginent pouvoir vendre leurs compétences, biens et services aux pouvoirs publics ne sont pas si nombreuses, constate Beci (Brussels Enterprises Commerce & Industry).

Manque de connaissance entre deux mondes, appréhension par rapport aux conditions d’accès? Pourtant, les marchés publics européens représentent une valeur globale de 420 milliards d’euros pour 460.000 appels d’offres.

Au niveau belge uniquement, la commande publique porte sur plus de 50 milliards, soit 10 à 15% du Pib, pour environ 20.000 appels.

A Bruxelles, une récente étude commandée auprès du Vito et plus spécifiquement orientée sur l’économie circulaire, met en exergue que sur les 3.233 marchés bruxellois de l’année 2016, seuls 56% comptent la soumission d’une entreprise bruxelloise et 41% obtiennent le marché et le mettent en œuvre (1). Un pourcentage insuffisant pour la Région bruxelloise et Beci. C’est pourquoi la fédération interprofessionnelle a obtenu un subside pour informer et sensibiliser les Pme locales à la compréhension des règles et aux opportunités de faire des affaires avec les institutions régionales et locales.

Du concret

«La Région bruxelloise doit être acquise aux bienfaits des marchés publics en vue de stimuler le développement économique local», souligne à juste titre Olivier Willocx, administrateur délégué de Beci (photo). Concrètement, une liste verte des entreprises bruxelloises ayant réalisé avec succès des marchés publics a été dressée et le premier Guide des bonnes pratiques dans les marchés publics va être publié. Un programme de huit séminaires (2), un helpdesk via le 1819 et un programme de communication sont mis en place à cet effet.

(1) http://www.circulareconomy.brussels/le-rapport-de-letude-economie-circulaire-et-marches-publics-a-bruxelles-est-maintenant-disponible/

(2) http://www.500.be/fr/training/les-nouvelles-regles-en-matiere-de-marches-publics

Nous vous recommandons

La Fédération du Notariat reste à la disposition des entreprises

La Fédération du Notariat reste à la disposition des entreprises

Les études notariales prennent des mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus tout en restant à la disposition des entreprises. Contacts physiques évités autant que possible, signature des actes non[…]

28/03/2020 | Socio-EconomieFednot
Mesures de soutien aux entreprises concernant le coronavirus

Mesures de soutien aux entreprises concernant le coronavirus

La taxe kilométrique face à la Cour Constitutionnelle

La taxe kilométrique face à la Cour Constitutionnelle

En Belgique, les délais de paiement des factures B2B s’allongent

En Belgique, les délais de paiement des factures B2B s’allongent

Plus d'articles