Suivre La Chronique

Ce ne sont pas les opportunités économiques mais la passion qui permet à une Pme de voir plus grand

Sujets relatifs :

, ,
Ce ne sont pas les opportunités économiques mais la passion qui permet à une Pme de voir plus grand

C'est dans les secteurs plutôt traditionnels, comme celui de la construction, que l’intention d'embauche est la plus importante chez les indépendants.

Si quelque 200.000 indépendants en Wallonie et à Bruxelles travaillent seuls, 40% d'entre eux envisagent d'employer au moins trois personnes dans les trois ans. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée conjointement par l'Ucm et l'Université de Namur.

Les conclusions de cette enquête sont parfois étonnantes. Ainsi, si les femmes sont moins nombreuses dans l'échantillon, leur intention de croître (38%) n’en est pas moins égale à celle des hommes (39%). De là à conclure qu’elles sont plus ambitieuses… Par ailleurs, et contrairement à une idée reçue, c'est plutôt dans les secteurs «traditionnels», à commencer par ceux du commerce et de la construction, que l’intention d'embauche est la plus importante; une bonne nouvelle pour le bâtiment qui peut visiblement compter sur de petits indépendants qui voient grand. A noter encore que le désir d’engager du personnel est plus marqué dans les entreprises qui existent depuis plus de vingt ans. C'est d'ailleurs entre 30 et 54 ans que les indépendants en solo affichent le plus d'ambition (à moins que la solitude ne commence à leur peser…). Enfin, au rayon des particularismes géographiques, il apparaît que c’est dans le Brabant wallon qu’on recense le plus d’indépendants (près de 70%!) prêts à passer à la vitesse supérieure.

Mais le plus surprenant à coup sûr, c’est qu’il «n'y aurait pas de corrélation significative entre le fait d’entrevoir des opportunités à saisir et l'envie d'embaucher. En revanche, il y a une forte adéquation entre le fait de se déclarer passionné par son métier et l'ambition de grandir. Cette observation va carrément à l'encontre des théories habituelles sur la croissance des micro-entreprises», souligne l’Ucm.

Ceci dit, si la passion les guide, les indépendant n’en restent pas moins des êtres rationnels. A ce titre, la croissance économique et la résorption du chômage en Wallonie sont des indicateurs importants pour pousser les indépendants désireux d’embaucher à passer à l’acte (40%).

Nous vous recommandons

Elia à nouveau nommé Top Employer

Elia à nouveau nommé Top Employer

Pour la troisième année consécutive, Elia est nommé parmi les «meilleurs employeurs» de Belgique. Deux axes ont été fortement développés par Elia lors de l’année[…]

13/02/2020 | BelgiqueElia
Spie une nouvelle fois élu «Top Employer»

Spie une nouvelle fois élu «Top Employer»

Faillites et pertes d’emplois en augmentation

Faillites et pertes d’emplois en augmentation

Faillites: un mois d’octobre noir en Belgique

Faillites: un mois d’octobre noir en Belgique

Plus d'articles