Suivre La Chronique

Cinquantenaire: fin des travaux de restauration du petit patrimoine

Cinquantenaire: fin des travaux de restauration du petit patrimoine

© Beliris

Beliris a finalisé la restauration de nombreuses statues, grilles en fer forgé et autres joyaux patrimoniaux du Parc du Cinquantenaire.  

Parmi les nombreuses statues restaurées, on peut citer celles de Constantin Meunier, Charles Van der Stappen ou encore Gustave Fontaine. Les méthodes utilisées ont été adaptées aux matériaux de chaque statue. C’est par exemple le cas du Samson, seule statue en marbre blanc, qui a été traité avec un produit spécial pour nettoyer la pierre et la protéger. 
 
La tour Beyaert, les deux exèdres et les grandes balustrades le long de l'avenue de la Chevalerie ont été nettoyées par micro-sablage et restaurées. Quatre nouvelles gargouilles ont aussi été sculptées selon le modèle d'origine pour la tour Beyaert.
 
De plus, le pavillon à l’entrée du Cinquantenaire a été complètement rénové. Les vieilles boiseries ont été réparées ou remplacées lorsque cela s'avérait nécessaire.
 
Plus d'un kilomètre de clôture a également fait l’objet d’une restauration en profondeur. Les grilles en fer forgé ont été démontées en 6 étapes et transférées dans un atelier spécialisé. Là, elles ont été décapées, traitées contre la rouille, peintes à l'huile de lin et patinées, avant d’être remises à leur place originale.
 
A noter également que la mise en lumière des arcades, des façades des musées et de leurs abords immédiats a débuté.
 
Le cabinet d'architecture p.HD a opté pour une restauration du patrimoine dans le respect de l’état actuel et de la durabilité, menée par l'entrepreneur Monument Vandekerckhove, pour un budget de 2,7 millions d’euros. 
 
Les travaux, menés par l'entrepreneur V.S.E. devraient durer environ 1 an. Un budget total de 1,6 million d'euros a été prévu, dont une partie (25%) est financée par la Régie des Bâtiments, propriétaire du site.
 

Nous vous recommandons

La Confédération Construction et l’UPSI craignent l’impact de l’absence de plan de relance pour le secteur

La Confédération Construction et l’UPSI craignent l’impact de l’absence de plan de relance pour le secteur

Les 2 organisations sectorielles craignent des pertes de revenus énorme pour le gouvernement fédéral. Selon leurs calculs, celles-ci pourraient atteindre 3,3 milliards d’euros.  La situation que traverse le[…]

Colas achète 13 camions Volvo Trucks pour la construction du tram liégeois

Colas achète 13 camions Volvo Trucks pour la construction du tram liégeois

 Le nouveau nom de la Place Albert à Knokke est connu

Le nouveau nom de la Place Albert à Knokke est connu

Les entreprises de construction s’adaptent pour faire face à la chaleur

Les entreprises de construction s’adaptent pour faire face à la chaleur

Plus d'articles