Suivre La Chronique

Circulez, y a plein de choses à voir

Circulez, y a plein de choses à voir

La Région bruxelloise a été l’une des premières régions d’Europe à adopter un Plan Régional en Economie Circulaire. (© Be Circular)

© vivian hertz

En mars 2016, sur proposition conjointe de Céline Fremault, ministre bruxelloise de l’Environnement, Fadila Laanan, secrétaire d’état bruxelloise à la Recherche scientifique et à la Propreté et Didier Gosuin, ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, la Région bruxelloise lançait son Programme Régional d’Economie Circulaire. Deux ans plus tard, Bruxelles s’impose comme une référence européenne dans ce domaine.

La Région bruxelloise a été l’une des premières régions d’Europe à adopter un Plan Régional en Economie Circulaire. 111 mesures concrètes pour transformer les enjeux environnementaux en opportunités économiques, pour créer de la valeur ajoutée, produire localement, réduire les déplacements et, in fine, pour créer de l’emploi.
Pour autant, adopter un document n’est pas une garantie de résultat. Alors, deux ans après son lancement, où en sommes-nous?

Excellent bilan à mi-mandat

A en croire les parrains de ce plan régional, il apparaît que 50% des 111 mesures ont été réalisées. Parmi celles-ci, on peut relever:

➢ l’appel à projets «be circular – be brussels» en faveur des indépendants et des entreprises bruxelloises afin de les soutenir dans leur créativité et développer des activités économiques au bénéficie de l’environnement et de l’emploi local;

➢ BruCircle, un Fonds d’investissement en économie circulaire doté de 1,5 million d’euros pour investir dans des Pme d’économie circulaire. Avec des aides pouvant aller jusqu’à 200.000 euros d’intervention par dossier, en prêts ou en capital (lire ci-dessous ou ci-contre);

➢ «Green4Change», le programme d’accompagnement de hub.brussels qui s’adresse aux Pme désireuses d’avancer dans la transition énergétique et circulaire;

➢ CircleMade, le premier cluster d’entreprises en économie circulaire. Objectif: faciliter l’éclosion de projets multi-acteurs, accéder à de nouveaux marchés et participer à la transition vers une économie bruxelloise circulaire. 30 entreprises en sont déjà membres;

➢ les nouvelles primes pour les entreprises intégreront cette dynamique. On va permettre que du matériel de seconde main soit éligible dans les aides aux investissements;

➢ 222 entrepreneurs ont été accompagnés en 2016 et 2017. Le Prec (Programme Régional en Economie Circulaire) se fixait pour objectif d’accompagner 200 start-ups et entreprises d’ici 2019. L’objectif est donc dépassé à mi-parcours!

«A mi-parcours, l’évaluation du Prec a une fois de plus souligné à quel point la Région bruxelloise est pionnière en matière d’économie circulaire. Bien entendu, il reste du pain sur la planche. Pour la suite, je suis très honorée d’annoncer que nous pourrons désormais aussi compter sur le soutien de la Fondation Ellen McArthur, mondialement reconnue», a souligné Céline Fremault.

Nous vous recommandons

Engie et Jedix développent la recharge intelligente

Engie et Jedix développent la recharge intelligente

Engie encourage l’usage des véhicules électriques par des avancées telles que les solutions de recharge EVBox, le lancement du contrat de fourniture B2C Drive pour les propriétaires d’un[…]

17/05/2019 | Engie
Le secteur de la construction, ce grand prédateur de ressources

Le secteur de la construction, ce grand prédateur de ressources

Economie circulaire et marchés publics «verts» valent à la Belgique les félicitations de l’Europe

Economie circulaire et marchés publics «verts» valent à la Belgique les félicitations de l’Europe

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary  est lancée!

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary est lancée!

Plus d'articles