Suivre La Chronique

Comment gérer au mieux l'héritage du passé '

Suite à un rapport du régulateur wallon, la presse a fait état, le 13 juillet dernier, d'un déficit dans le financement du renouvelable wallon.  De quoi rappeler de mauvais souvenirs à tous ceux qui ont investi dans le photovoltaïque poussés par la manne des certificats verts (CV)' A ce stade, les explications sur l'origine de ce dérapage n'ont pas encore été apportées par les services de Paul Furlan, Ministre Wallon en charge de l'Energie, lesquels préfèrent voir le bon côté des choses en laissant entendre que, en toute logique, cela résulte d'une production d'énergie renouvelable supérieure à celle initialement escomptée'

Paul Furlan, quant à lui, souhaite d'abord préciser que les nouveaux systèmes de soutien mis en place depuis 2014 ne sont pas en dérapage et sont parfaitement maîtrisés. Pour le solde, le Ministre confirme l'existence d'un déficit, tout en rappelant que: 

' il est dû aux systèmes antérieurs qui ne permettaient pas de maîtriser la quantité d'énergie produite;

' le Gouvernement actuel, en fixant les quotas et les enveloppes jusque 2024, a voulu revenir à un équilibre du marché, en absorbant les dérives du passé, sur toute  la période et pas immédiatement en 2015-2016;

' la définition de ces enveloppes et quotas CV jusque 2024, et l'absorption de la bulle sur cette période, ont été menées en collaboration très étroite avec la CWAPE et sur base des estimations fournies par le régulateur;

' les mesures prises par le Gouvernement récemment (limitation de l'opération de sauvetage des cogénérations biomasses agricoles) n'ont pas été prises en compte par la CWAPE dans son dernier rapport et seront de nature à limiter encore un peu plus les volumes de CV sur le marché.  

Et pour faire bonne mesure, le Ministre précise encore qu'il va recevoir le régulateur pour envisager les solutions les plus opportunes

Nous vous recommandons

L’intérêt pour l'utilisation du gaz comme carburant alternatif pour les activités poids lourds augmente

L’intérêt pour l'utilisation du gaz comme carburant alternatif pour les activités poids lourds augmente

C’est en tout cas l’affirmation de Volvo Trucks, qui déclare également que les nouveaux véhicules FH et FM disposeront de moteurs fonctionnant au gaz naturel liquéfié et au biogaz. L'utilisation[…]

25/09/2020 | MatérielVolvo Trucks
Deux promoteurs belges signent une des plus grandes transactions immobilières en Pologne

Deux promoteurs belges signent une des plus grandes transactions immobilières en Pologne

La Confédération Construction nomme un nouveau président

La Confédération Construction nomme un nouveau président

Les dernières jackets rejoignent le parc éolien offshore de Moray Est

Les dernières jackets rejoignent le parc éolien offshore de Moray Est