Suivre La Chronique

Contrat de 4 ans de British Steel pour Infrabel

Sujets relatifs :

, ,
Contrat de 4 ans de British Steel pour Infrabel

British Steel

British Steel a signé un contrat de 4 ans avec Infrabel pour la maintenance et la modernisation du réseau ferroviaire belge. Dès janvier 2019, British Steel livrera ainsi entre 35.000 et 40.000 tonnes de rail par an, soit plus de 3.000 km sur la durée du contrat.

Richard Bell, directeur commercial de British Steel Rail, se réjouit de ce contrat décroché sur un marché très concurrentiel et du fait qu’après un bref intermède, Infrabel a à nouveau choisi British Steel comme fournisseur principal. Pour l’opérateur belge, la qualité du produit, la sécurité de la chaîne d'approvisionnement et la fiabilité des partenaires ont joué un rôle crucial dans le choix du fournisseur.
L'acier pour les rails belges sera fabriqué au siège de British Steel à Scunthorpe, en Angleterre, avant d'être acheminé vers le laminoir du groupe à Hayange en France. De là, des navettes ferroviaires livreront les rails de différentes longueurs (dont des rails de 100 mètres) directement aux usines de soudage d’Infrabel. L’essentiel des livraisons concerneront des rails aux standards R260 de British Steel, mais elles incluent également des volumes plus petits de rails traités thermiquement et des lames d’aiguilles.

Ce contrat suit de près la signature de la prolongation de 2 ans d’un autre contrat de British Steel pour Network Rail, la société d'exploitation et de maintenance de l'infrastructure ferroviaire au Royaume-Uni. British Steel lui livrera plus de 200.000 tonnes de rails (4.000 km).

Nous vous recommandons

Le rail, un outil de reconversion industrielle

Le rail, un outil de reconversion industrielle

Infrabel et Somei, une Pme spécialisée dans la maintenance de matériel ferroviaire, ont mis officiellement en service un raccordement entre la dorsale wallonne (ligne 130 «Charleroi-Namur») et les anciennes[…]

03/07/2019 | RailInfrabel
Première mission de Vera: transport autonome entre un centre logistique et un port

Première mission de Vera: transport autonome entre un centre logistique et un port

Prime aux véhicules propres dans les marchés publics en Europe

Prime aux véhicules propres dans les marchés publics en Europe

La Stib teste ses premières navettes autonomes

La Stib teste ses premières navettes autonomes

Plus d'articles