Suivre La Chronique

Coronavirus: un indépendant sur quatre fait usage du droit passerelle

Coronavirus: un indépendant sur quatre fait usage du droit passerelle

S’appuyant sur ses propres données, RH Acerta observe que 25% des indépendants recourent déjà au droit passerelle à l’heure actuelle. Toutefois, le prestataire de services constate que cette mesure de soutien soulève encore de nombreuses questions chez les indépendants.

Cette mesure de soutien a été mise en place par le gouvernement depuis le 17 mars. Elle est destinée aux indépendants qui éprouvent des difficultés financières en raison du coronavirus. Les indépendants devant obligatoirement cesser leur activité (à titre principal et, sous certaines conditions, à titre complémentaire) ou dont l’activité est interrompue durant au moins 7 jours en raison du coronavirus peuvent solliciter cette mesure de soutien financier

Une notion encore floue

Toutefois, il semblerait que les indépendants sont nombreux à s’interroger sur cette mesure de soutien. Parmi les questions les plus fréquentes, on retrouve : puis-je combiner le droit passerelle à la prime de nuisance ? Comment puis-je demander le droit passerelle ? Quand vais-je recevoir ma prime ? 

Le droit passerelle, à ne pas confondre avec les primes compensatoires, permet aux indépendants de bénéficier d’une allocation pour les mois de mars et avril s’ils cessent volontairement leur activité ou s’ils sont tenus de l’interrompre en raison du coronavirus et des impératifs de distanciation sociale. Pour le mois de mars, ce droit unique s’élève à 1.291,96 euros par mois sans charge de famille et à 1.614,10 euros par mois avec enfants à charge. Il en ira probablement de même pour avril. Le versement du droit passerelle de mars sera effectué à la mi-avril.

Depuis l’introduction du droit passerelle et jusqu’au 27 mars, Acerta a enregistré un total d’environ 47.000 demandes.
 

Nous vous recommandons

Le secteur de la construction belge ne bénéficiera pas du plan d’investissement européen

Le secteur de la construction belge ne bénéficiera pas du plan d’investissement européen

La Confédération Construction déplore l’absence d’un gouvernement fédéral de plein exercice, qui pourrait directement porter préjudice au secteur car rien n'a encore été[…]

18/09/2020 | Socio-EconomieEurope
Confédération Construction: les carnets de commande se vident et les plans de licenciement sont en hausse

Confédération Construction: les carnets de commande se vident et les plans de licenciement sont en hausse

Acerta lance une nouvelle «plateforme de partage» pour les travailleurs

Acerta lance une nouvelle «plateforme de partage» pour les travailleurs

Les propositions de Build Europe pour stimuler la construction dans une Europe post-Covid

Les propositions de Build Europe pour stimuler la construction dans une Europe post-Covid

Plus d'articles