Suivre La Chronique

Coup d’accélérateur pour la transition énergétique

Coup d’accélérateur pour la transition énergétique

Dans certains pays, le photovoltaïque devient compétitif par rapport aux sources de production d’électricité traditionnelles.

© EDF Energies Nouvelles

Capgemini, un bureau de conseils international spécialisé dans le numérique et la transition énergétique, vient de publier la 19e édition de son étude annuelle qui, pour la première fois, s’étend à d’autres régions que l’Europe pour devenir l’Observatoire Mondial des Marchés de l’Energie.

L’étude montre que les progrès des technologies de production d’énergie accélèrent la transition énergétique. En même temps, la croissance des énergies renouvelables qui en résulte continue de déstabiliser les marchés de gros de l’électricité en Europe et impacte négativement la situation financière des acteurs du secteur. L’étude révèle aussi un profond changement dans les comportements et attentes des clients avec le développement, par exemple, de l’auto-consommation, des smart homes, smart buildings, smart plants, smart cities et la création de communautés pour acheter ou gérer l’énergie différemment. Ceci fragilise encore un peu plus la situation financière des «utilities» traditionnelles (les sociétés de services aux collectivités en charge notamment de la production et de la distribution d'eau, de gaz et d'électricité). Le rapport les encourage donc à intensifier leurs efforts de transformation en s’appuyant davantage sur le levier digital.

L’heure des énergies renouvelables à sonné

Parmi les tendances lourdes relevées par l’édition 2017 de l’Observatoire Mondial des Marchés de l’Energie, il apparaît que l’évolution rapide des technologies de production d’énergie et les gains de productivité associés rendent inéluctable la pénétration des énergies renouvelables et ce, malgré la fin des subventions en Europe.

Au cours des douze derniers mois, le coût des énergies renouvelables n’a cessé de baisser: l’éolien terrestre et le photovoltaïque deviennent compétitifs dans certains pays par rapport aux sources de production d’électricité traditionnelles (nucléaire, charbon, gaz). Une enchère récente pour des moyens de  production photovoltaïque dans les déserts ensoleillés d’Arabie Saoudite a même battu un record, avec seulement 17 dollars/MWh. Les coûts des batteries ont également baissé de 20% ces dernières années. Les ingrédients sont maintenant réunis pour accélérer la transition énergétique.

Selon Colette Lewiner, Energy & Utilities senior advisor chez Capgemini: «les efforts de R&D et d’industrialisation vont bientôt rendre la progression des énergies renouvelables inéluctable, en dépit des investissements nécessaires sur les réseaux pour gérer leur caractère intermittent et décentralisé.»

Nous vous recommandons

La Cathédrale Notre-Dame à Anvers incrustée de leds pour une mise en lumière architecturale et économique

La Cathédrale Notre-Dame à Anvers incrustée de leds pour une mise en lumière architecturale et économique

A l’occasion des 500 ans de la tour de la Cathédrale Notre-Dame, la ville d’Anvers a dévoilé la nouvelle mise en lumière de la Cathédrale. L’objectif était double: mettre en valeur la[…]

17/09/2018 |
De quel (déchet de) bois se chauffe-t-on?

De quel (déchet de) bois se chauffe-t-on?

La blockchain appliquée au secteur énergétique

La blockchain appliquée au secteur énergétique

Feu vert pour le plus grand parc éolien de Wallonie

Feu vert pour le plus grand parc éolien de Wallonie

Plus d'articles