Suivre La Chronique

Coup triple à la Spi

Sujets relatifs :

Coup triple à la Spi

e parc d’activités économiques de Barchon-Tignée (© SPI)

La Spi a inauguré 3 sites sur le plateau de Herve. Une belle occasion de démontrer la pluralité de son offre en phase avec une diversité de besoins économiques et territoriaux. Ces 3 sites - Retinne, Barchon et Saive -  combinent un îlot d’entreprises en zone d’habitat, un parc d’activités connecté à l’autoroute et un site réhabilité qui reprend vie.

L’îlot d’entreprises de Retinne: proximité, sécurité et développement durable

L'objectif des îlots d'entreprises est de faire revenir des activités économiques dans les centres urbains et les villages. Ces îlots sont dès lors destinés à des entreprises compatibles avec l'habitat. Autrement dit, les sociétés générant des nuisances (bruit, odeurs, charroi,…) en sont exclues.

Depuis 20 ans, la Spi développe cette solution en réponse au manque d'espace dans les parcs de périphérie avec également pour objectif la redynamisation des centres. C’est dans ce créneau que s’inscrit l’îlot d’entreprises de Retinne dont près de la moitié est en phase d’acquisition, soit 2,5 ha sur un total de 5,3 ha.

Les secteurs représentés vont du bureau d’architectes à la carrosserie automobile en passant par l’entreprise générale d’électricité, une entreprise de panneaux photovoltaïques ou encore une cuisine pour collectivités. A terme, l’îlot de Retinne accueillera quelque 80 emplois.

Le parc d’activités économiques de Barchon-Tignée: une demande soutenue

Le zoning pur et simple n’est plus aujourd’hui l’unique possibilité, mais demeure nécessaire pour certaines activités. Charroi important, besoin de locaux de stockage, services à partager, dans ce cas, un parc connecté à l’autoroute est un atout de taille pour certains acteurs économiques. Ce qui laisse augurer que ce parc sera rapidement plein.

Les secteurs concernés par les demandes sont très diversifiés: automation industrielle, événementiel, transport et distribution, soudure, réfrigération et pompes à chaleur, centrale en béton,…

Le parc de Barchon-Tignée comptera à terme environ 250 emplois.

La caserne de Saive: un projet ambitieux pour la métamorphose du territoire.

Depuis plus de 10 ans, la Spi s’emploie aussi à donner une seconde vie aux friches en province de Liège et ce, en y privilégiant la mixité des fonctions (activité économique, logement ou autres). L’objectif est triple: répondre aux demandes des investisseurs en palliant la saturation de nos parcs, gérer le territoire avec parcimonie, économiser les terres agricoles et redynamiser des centres de vie.

A Saive, la commune de Blegny a aussi opté pour cette stratégie en transformant les 48 ha d’une caserne désaffectée en un vaste espace d'activités mixtes mélangeant logement, enseignement et formation, commerces et Pme.

Activités légères en milieu urbain

Les deux parcs (Retinne et Barchon-Tignée) du cœur du Pays de Herve ont bénéficié de subsides régionaux respectifs de 1,5 million et de 7 millions d’euros. Selon le ministre Prévot, en charge des zones d’activités économiques, «les nouveaux équipements financés grâce au Plan Marshall 4.0 permettent, d’une part, de réintroduire adéquatement des activités légères en milieu urbain et, d’autre part, de miser sur un développement socio-économique en synergie avec les aménagements réalisés sur l’aire autoroutière de Barchon-Tignée».

Nous vous recommandons

8 millions d’euros pour l’innovation dans la filière bois wallonne

8 millions d’euros pour l’innovation dans la filière bois wallonne

Dans le cadre du Plan de relance de la Wallonie, les Ministres Céline Tellier et Willy Borsus ont décidé de consacrer un budget de 8 millions d'euros afin de soutenir l’innovation dans la filière bois[…]

28/07/2022 | Wallonie
B-Close ouvre sa première succursale en Wallonie

B-Close ouvre sa première succursale en Wallonie

De nouveaux standards PEFC pour les forêts wallonnes

De nouveaux standards PEFC pour les forêts wallonnes

Une première en Wallonie: 10.000 hectares de forêts communales obtiennent la certification FSC

Une première en Wallonie: 10.000 hectares de forêts communales obtiennent la certification FSC

Plus d'articles