Suivre La Chronique

Cours d’eau, retour à ciel ouvert en Flandre occidentale

Sujets relatifs :

, ,
Cours d’eau, retour à ciel ouvert en Flandre occidentale

© esoxx - stock.adobe.com

La province de Flandre occidentale souhaite remettre plusieurs cours d’eau à ciel ouvert. Le fait est que les cours d’eau qui coulent dans des canalisations souterraines ont un débit limité. En cas de fortes précipitations, les risques de surcharge peuvent provoquer des inondations. Sans compter que les tuyaux aménagés sous terre ne sont pas éternels.

La remise à ciel ouvert, en revanche, laisse davantage de place à l’eau dans les ruisseaux, le niveau du cours d’eau s’adaptant au drainage, sans obstructions. De plus, l’eau d’un cours d’eau à ciel ouvert peut être retenue plus longtemps, ce qui peut être utile en cas de sécheresse.

Un tel chantier pourrait concerner le Leiselebeek à Bruges. A un certain point de son parcours, ce cours d’eau coule dans une canalisation aménagée sous une habitation. Les conduites freinent le débit de l’eau et provoquent de fréquents problèmes d’accumulations de déchets en amont de la canalisation. La commune d’Oostkamp évacue régulièrement ces détritus, mais doit passer par le jardin privé de l’habitation, ce qui n’est pas pratique.

L’idée serait donc de dévier ce cours d’eau partiellement en profil ouvert et partiellement à travers un conduit plus large. En outre, le fossé longeant la voie ferrée jusqu’au cours d’eau existant sera optimalisé.
 

Nous vous recommandons

Besix décroche un nouveau contrat de revalorisation des déchets à Dubaï

Besix décroche un nouveau contrat de revalorisation des déchets à Dubaï

Ce contrat Build Operate Transfer (BOT) a été conclu entre la municipalité de Dubai et Besix pour la construction et l’exploitation pendant 16 ans et demi des installations de production d’énergie[…]

24/01/2020 | EnvironnementBesix
Vinci s’engage sur l’environnement

Vinci s’engage sur l’environnement

Flandre: près de 50 millions d’euros pour une politique locale du logement

Flandre: près de 50 millions d’euros pour une politique locale du logement

UMons: d’un ancien couvent à une bibliothèque ultramoderne

UMons: d’un ancien couvent à une bibliothèque ultramoderne

Plus d'articles