Suivre La Chronique

Coûts de la main-d’œuvre: la Belgique dans le top 4 européen

Sujets relatifs :

, ,
Coûts de la main-d’œuvre: la Belgique dans le top 4 européen

En 2016, les coûts horaires de la main-d’œuvre en Europe ont oscillé entre 4,4 et 42 euros, selon les Etats membres. Les plus élevés ont été observés au Danemark… et en Belgique. Notre pays occupe également le haut du classement en ce qui concerne l’activité «construction».

En 2016, les coûts horaires de la main-d’œuvre dans l’ensemble de l’économie ont été estimés en moyenne à 25,4 euros dans l’UE. Toutefois, ces moyennes masquent des écarts importants entre Etats membres, les coûts horaires de la main-d’œuvre les plus faibles ayant été enregistrés en Bulgarie (4,4 euros), en Roumanie (5,5 euros), en Lituanie (7,3 euros), en Lettonie (7,5 euros), en Hongrie (8,3 euros) ainsi qu'en Pologne (8,6 euros), et les plus élevés au Danemark (42 euros), en Belgique (39,2 euros), en Suède (38 euros), au Luxembourg (36,6 euros) et en France (35,6 euros).

Dans l’industrie, ces coûts horaires se sont établis à 26,6 euros dans l’UE et à 32,6 euros dans la zone euro, dans les services à respectivement 25,8 euros et 28,7 euros, dans le secteur de la construction à 23,3 euros et 26,1 euros.

Les coûts de la main-d'œuvre comprennent les salaires et traitements auxquels s'ajoutent les coûts non salariaux tels que les cotisations sociales à la charge des employeurs. La part des coûts non salariaux dans l’ensemble de l’économie était de 23,9% dans l’UE, variant de 6,6% à Malte à 33,2% en France.

Ces estimations pour 2016 sont issues d’un article d’Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Les données couvrent les entreprises de 10 salariés et plus.

Des coûts de main d’œuvre stables mais très élevés

De 2015 à 2016, les coûts horaires de la main-d’œuvre dans l’ensemble de l’économie ont augmenté de 1,6% dans l’UE. Au sein de la zone euro, les hausses les plus marquées ont été enregistrées dans les Etats baltes: Lituanie (+7,5%), Lettonie (+6,4%) et Estonie (+5,6%). La seule baisse a été observée en Italie (-0,8%), tandis que les coûts horaires de la main-d’œuvre sont restés quasiment stables à Malte (+0%), aux Pays-Bas (+0,1%) et en Belgique (+0,2%).

Nous vous recommandons

Les ports belges: valeur ajoutée stable en 2016

Les ports belges: valeur ajoutée stable en 2016

La valeur ajoutée produite par les ports belges est restée stable en 2016, bien que la moitié des ports enregistre une diminution de cette valeur. Selon une «Estimation Flash 2016» de la Banque nationale, le Port[…]

16/11/2017 | EmploiPorts
Activité économique en Wallonie: (presque) tous les voyants sont au vert

Activité économique en Wallonie: (presque) tous les voyants sont au vert

10.000 emplois créés dans les entreprises technologiques en 3 ans

10.000 emplois créés dans les entreprises technologiques en 3 ans

Révision de la directive sur les travailleurs détachés: pas de nouvelle Guerre froide

Révision de la directive sur les travailleurs détachés: pas de nouvelle Guerre froide

Plus d'articles