Suivre La Chronique

Crise de l’électricité: la Confédération Construction monte aux créneaux

Sujets relatifs :

Crise de l’électricité: la Confédération Construction monte aux créneaux

La Confédération Construction s’inquiète d’un éventuel plan de délestage. Il y a de l’électricité dans l’air.

On ne s’attardera plus sur les déboires de notre ministre fédérale en charge de l’Energie, Marie-Christine Marghem. La presse quotidienne s’est largement fait l’écho de la gestion littéralement calamiteuse de ce dossier par la ministre et cette dernière semble parfaitement se débrouiller toute seule dès lors qu’il est question de s’attirer les foudres d’à peu près tout le monde.

Sans s’immiscer sur le fond du dossier, la Confédération Construction a toutefois voulu faire savoir les craintes qui sont les siennes si notre pays devait subir un plan de délestage durant les mois qui viennent. «Le secteur s’inquiète du risque de pénurie d’électricité dans notre pays. Ce serait néfaste, non seulement pour les entreprises de construction, mais aussi pour les investissements étrangers. Un approvisionnement en énergie garanti et continu est un must pour le secteur. A cet égard, il est quand même incroyable que notre pays ne puisse pas garantir qu’il n’y ait pas de coupures d’électricité», s’insurge Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction.

Diminution de la Tva sur l’électricité? Un emplâtre sur une jambe de bois

Autre problème soulevé par l’organisation représentative du secteur: le prix de l’électricité qui a augmenté de la moitié ces cinq dernières années, selon Statbel, le bureau belge des statistiques. «Dans notre pays, l’électricité coûte quasi le double qu’en France ou aux Pays-Bas. A côté d’un handicap salarial – qui a certes diminué ces dernières années – nos entreprises doivent donc aussi faire face à un handicap en matière de coût d’énergie.» Quant à réduire la Tva sur l’électricité de 21 à 6%, comme certains le réclament, cela ne changera rien en soi, laisse entendre la Confédération Construction. «Une Tva moindre risque d’augmenter la consommation d’électricité, avec par conséquent plus de coupures d’électricité.» La Confédération plaide donc pour une déductibilité fiscale majorée pour les entreprises et les particuliers qui font des efforts afin de réduire leur consommation d’énergie (et surtout d’électricité) en investissant dans  des appareils énergétiquement efficaces. «Cela aurait pour effet de réduire la consommation d’énergie et les éventuelles coupures d’électricité.
 

Nous vous recommandons

Comment se porte le secteur de la rénovation?

Comment se porte le secteur de la rénovation?

Plus d’un Belge sur deux n'est pas persuadé qu'acheter et rénover un logement existant soit moins cher que de faire construire ou d’acheter une habitation clé sur porte. L'incertitude quant au[…]

Le SPW et la Sofico appliquent le principe de précaution

Le SPW et la Sofico appliquent le principe de précaution

La division «Isolation» tire Recticel vers le haut

La division «Isolation» tire Recticel vers le haut

Double lancement chez Faro

Double lancement chez Faro

Plus d'articles