Suivre La Chronique

Crise des matériaux: les entreprises de construction contraintes à demander une avance

Sujets relatifs :

,
Crise des matériaux: les entreprises de construction contraintes à demander une avance

Plastic pipes stacked in a factory or warehouse yard for use in plumbing or sewage installations on a construction site

© Juniart

La Confédération Construction affirme que 54% des entrepreneurs et des installateurs demandent une avance sur paiement, contre 42% il y a un an. Si les entreprises de construction sont plus nombreuses à demander une avance, c’est à cause de la hausse des prix des matériaux de construction. Le plus souvent, elles demandent une avance de 30%.

Selon l’enquête conjoncturelle mensuelle de la Confédération Construction, à laquelle 233 entrepreneurs et installateurs ont participé, 85% d’entre eux ont constaté une nouvelle hausse des prix durant le mois de juin. Ce chiffre reste élevé, mais il est inférieur à celui du mois de mai, où 95 % des répondants évoquaient une nouvelle hausse des prix. La situation semble donc s’apaiser quelque peu. En tout cas, les prix des matériaux de construction restent élevés, et cela semble se répercuter sur les avances demandées. Il y a un an, 4 entreprises de construction sur 10 (42%) demandaient une avance; aujourd'hui, ce chiffre est passé à 54%. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une avance de 30%, mais de plus en plus d’entreprises demandent une avance de 40%, par rapport à il y a un an.
 
Demander une avance est une pratique courante dans le secteur de la construction, généralement de l'ordre de 25 à 30%. «Il n’existe pas de cadre juridique pour les avances, et ce n’est ni souhaitable ni approprié. Il faut préserver la liberté contractuelle. Parfois, il est possible de justifier des avances de plus que 25 ou 30%, par exemple lorsque l’entrepreneur ou l’installateur doit payer l’achat de tous les matériaux de construction», explique Niko Demeester, Administrateur délégué de la Confédération Construction. 
 

Nous vous recommandons

La moitié des entreprises de construction ont dû suspendre leurs activités

La moitié des entreprises de construction ont dû suspendre leurs activités

Une enquête d’Embuild (anciennement Confédération Construction), à laquelle 317 entrepreneurs et installateurs ont participé entre le 6 et le 13 septembre, révèle que 53 % des entreprises de[…]

Un nouveau site web dédié aux granulats recyclés voit le jour

Un nouveau site web dédié aux granulats recyclés voit le jour

Moins de contacts et de contrats, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Moins de contacts et de contrats, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Les entreprises de construction prises à la gorge par la hausse des prix des matériaux

Les entreprises de construction prises à la gorge par la hausse des prix des matériaux

Plus d'articles