Suivre La Chronique

Croissance de 17,6% pour Fédérale Assurance

Sujets relatifs :

,
Croissance de 17,6% pour Fédérale Assurance

Tom Meeus, CEO de Fédérale Assurance: «malgré la pression croissante en matière de compliance, notre croissance de 17,6% se révèle bien meilleure que la moyenne du secteur de l'assurance.»

Fédérale Assurance jette un regard satisfait sur 2018. Son chiffre d'affaires a crû de 17,6%, ce qui permettra à l’assureur coopératif et mutualiste de reverser 13,2 millions d'euros à ses clients. Parmi les points positifs, on peut citer la forte progression de la branche «Vie», l'acquisition de l’entreprise d'assurance indépendante Optimco, l'ouverture à un nouveau marché, à savoir le secteur public et le secteur social, ainsi que trois bureaux supplémentaires (à Rocourt, Vilvorde et Turnhout) et un nouveau Business Center spécialement à Anvers.

Les chiffres

Concrètement, le chiffre d'affaires (primes émises) est passé de 366,4 millions d’euros en 2017 à 431,1 millions en 2018. Ces chiffres incluent 9,3 millions d'euros d'Optimco acquise en octobre 2018. Le ratio de solvabilité du groupe s’élève, lui, à 180%.
Si la branche «Vie» a été particulièrement performante, plusieurs graves sinistres ont été déplorés pour l’assurance accidents du travail, imposant la constitution de réserves supplémentaires. Les taux d'intérêt, qui restent à un niveau historiquement bas, ont également eu un impact sur le résultat.

«Nous avons une fois de plus réussi à réaliser notre stratégie de croissance cette année, et cela malgré la pression croissante en matière de compliance, ce qui constitue un défi pour tous les assureurs», explique Tom Meeus, Ceo. «Cela me rend d'autant plus fier de notre croissance de 17,6%, qui se révèle bien meilleure que la moyenne du secteur de l'assurance.»

Des raisons d’être optimiste

Pour 2019 et les années suivantes, Fédérale Assurance s'attend en outre à des chiffres positifs grâce, entre autres, au potentiel d’Optimco. On peut y ajouter l'assurance de la responsabilité décennale obligatoire pour la construction de logements privés, dont l'effet s’est avéré très limité en 2018, mais qui générera certainement des revenus supplémentaires en 2019. Fédérale Assurance espère également que la nouvelle législation relative à la prévention du dumping social, une problématique très présente dans la construction, engendrera des effets positifs. Sans oublier le potentiel de son nouveau marché, le secteur public et le secteur social, où quelques beaux contrats ont déjà été remportés.

Enfin, la croissance passe aussi par le développement de partenariats innovants, notamment dans le domaine de la prévention. Fédérale Assurance a par exemple lancé Whatsup Home, un système de capteurs intelligents pour la maison, en collaboration avec fifhtplay, un membre du groupe Niko.
 

Nous vous recommandons

Couvrir les couvreurs contre les risques d’incendie

Couvrir les couvreurs contre les risques d’incendie

Les réglementations de sécurité incendie deviennent de plus en plus strictes et l’obligation d’une assurance décennale, depuis juillet 2018, pour les couvreurs ne relève pas du hasard. De nombreux[…]

18/06/2019 | JuridiqueSécurité
Quatre grandes priorités pour la construction

Quatre grandes priorités pour la construction

L’emploi indépendant, temporaire et partiel monte en grade

L’emploi indépendant, temporaire et partiel monte en grade

Passation d’acte par vidéoconférence: le notariat poursuit sa transition digitale

Passation d’acte par vidéoconférence: le notariat poursuit sa transition digitale

Plus d'articles