Suivre La Chronique

'Deceuninck à la hausse

Sujets relatifs :

Le 3e trimestre 2015 du spécialiste des technologies d'extrusion Deceuninck est relativement satisfaisant: hausse de 18,2% des ventes à 167,1 millions d'euros, poursuite d'une croissance soutenue aux Etats-Unis, en Turquie et sur les marchés émergents, reprise du secteur de la construction en Europe occidentale, mais poursuite du recul en Russie dans un environnement fortement concurrentiel.

En Europe occidentale, le chiffre d'affaires a crû de 11,6% à 45,9 millions d'euros. Au terme des 9 premiers mois, la hausse est de

7,3% à 147,5 millions d'euros. Les ventes au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Espagne et en Italie affichent une croissance à deux chiffres. En Belgique, elles progressent d'un peu moins de 10%. Le marché français en revanche reste faible malgré les incitants fiscaux.

En Europe centrale et orientale (y compris l'Allemagne), les ventes de Deceuninck ont reculé de 3,6% à 43,2 millions d'euros, mais se révèlent quasi stables à taux de change constants (-0,4 %). Au terme des 9 premiers mois, elles ont baissé de 5,8% à 108,6 millions d'euros (-1,3 % à taux de change constants).

La Pologne garde une croissance à deux chiffres tandis que la République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie avoisinent les 10%.

Les importations vers l'Allemagne de fenêtres en provenance d'Europe orientale ont un impact croissant sur les ventes de Deceuninck dans ce pays. En Russie, la détérioration de la confiance des consommateurs et la forte dépréciation du rouble ont sévèrement affecté le nombre de nouvelles constructions et de rénovations. Selon des estimations, le marché russe des fenêtres s'est contracté de 15% en 2014 et les premiers indicateurs pour 2015 affichent un nouveau recul de 30%.

Turquie, marchés émergents et Amérique du Nord

Au 3e trimestre toujours, les ventes en Turquie et dans les marchés émergents ont augmenté de 48,6% à 46,2 millions d'euros (+65,2% à taux de change constants). Au terme des 9 premiers mois, elles ont crû de 51,5% à 138,6 millions d'euros (+ 54,3% à taux de change constants).

Avec l'acquisition de Pimapen en Turquie en 2014, Deceuninck détient à présent trois marques dans le segment premium du second plus grand marché de fenêtres en Pvc: Egepen Deceuninck, Winsa et Pimapen. Néanmoins, le marché s'est légèrement tassé en raison des incertitudes politiques. Quant au succès des ventes turques à l'exportation dans les marchés émergents, il est variable. La construction de la nouvelle usine de 78.300 m2 du groupe à Menemen ainsi que la consolidation de ses deux usines près d'Istanbul restent en bonne voie.

Reste l'Amérique du Nord où les ventes ont progressé de 30,7% à 31,7 millions d'euros au 3e trimestre (+7,8% à taux de change constants). Au terme des 9 premiers mois, elles ont augmenté de 37,8 % à 84,5 millions d'euros (+12,4% à taux de change constants). Sur ce marché, les constructions résidentielles neuves et la rénovation ont continué à croître et à enregistrer d'excellentes performances. La progression de l'activité concerne aussi bien les maisons individuelles neuves que les immeubles résidentiels neufs. En septembre dernier, la société a annoncé la construction d'une nouvelle usine à Fernley, près de Reno dans le Nevada. Elle devrait être opérationnelle au 2e trimestre de 2016.

Compte tenu de tous ces éléments, Deceuninck table sur une poursuite de la tendance haussière des ventes au 4e trimestre.

Nous vous recommandons

Rideau urbain bio-digital

Rideau urbain bio-digital

Le bureau d'architecture et de design urbain ecoLogicStudio basé à Londres a conçu une sorte de «rideau urbain», baptisé Photo.Synth.Etica, qui capte le CO2 de l'atmosphère et le stocke en[…]

L’UE aide les villes à relever les défis urbains

L’UE aide les villes à relever les défis urbains

Vega: le premier immeuble commercial Bim certifié Breeam au Luxembourg

Vega: le premier immeuble commercial Bim certifié Breeam au Luxembourg

Tournai va s’éclairer aux leds

Tournai va s’éclairer aux leds

Plus d'articles