Suivre La Chronique

Défis climatiques: la construction prend les devants

Sujets relatifs :

,
Défis climatiques: la construction prend les devants

© Renaud Callebaut

Lors de la dernière conférence mondiale sur le climat (COP21) qui s'est tenue à Paris, l’UE avait fixé un objectif de réduction d'émissions de gaz à effet de serre de 35% pour la Belgique. La stratégie à adopter par le secteur de la construction pour collaborer à cet objectif n'a cependant pas été clairement définie, alors même qu'une rénovation accélérée du parc immobilier existant se traduirait par une contribution substantielle à la réalisation des objectifs européens.

Renovate Belgium

L'initiative Renovate Belgium préconise le passage à l'action et a publié à cet effet un manifeste appelant à une politique de rénovation ambitieuse alors qu’a eu lieu la COP22 à Marrakech.

Les efforts à consentir pour atteindre ces objectifs ont été répartis entre les trois Régions et le Gouvernement fédéral. Un engagement en faveur d'une agriculture, de constructions et de véhicules propres et durables s'impose, au même titre que la protection du patrimoine forestier et l'innovation en matière de traitement des déchets.

La construction à la traîne malgré elle

Cependant, tandis que d'autres secteurs sont à même de prendre des mesures concrètes, une stratégie politique propre au secteur de la construction tarde à se manifester, insiste la Confédération Construction. Il s'agit là d'un constat étonnant, eu égard au fait que la Commission européenne estime à 40% la consommation totale d'énergie du bâtiment en Europe, dont deux tiers imputables au secteur résidentiel. La situation énergétique en Belgique est d'autant plus précaire que le parc immobilier est vieillissant. Plus de la moitié des logements datent d'il y a plus d'un demi-siècle et la consommation d'énergie moyenne dépasse largement la moyenne européenne, avec un écart estimé à 72% par McKinsey.

On n’est jamais si bien servi que par soi-même…

L'urgence est par conséquent réelle, d'autant que chaque Etat membre doit remettre son plan stratégique à long terme de rénovation des bâtiments publics, des bureaux et des habitations privées à la Commission européenne en avril 2017.


Recommandations

D’où l’initiative de Renovate Belgium qui a déterminé une série de recommandations en matière de politique à suivre pour dynamiser la rénovation et lutter ainsi de la manière efficace contre les émissions de CO2.

Renovate Belgium préconise ainsi l'optimisation des normes de qualité. La diversité des labels prête en effet à confusion. Les certificats de performances énergétiques devraient être adaptés et accompagnés de recommandations claires et concrètes afin de constituer à terme un outil d'accompagnement de toute rénovation de bâtiments. La qualité des certificats de conformité devrait par ailleurs être soumise au contrôle d'un organisme indépendant.

Fisc et banques

Un régime fiscal judicieux pourrait constituer un complément appréciable à ces recommandations stratégiques. Parmi les incitants éventuels, une réduction du précompte immobilier pourrait être envisagée en cas de rénovations énergétiques substantielles, de même que la déduction des frais de rénovation des droits de succession ou de donation. Le secteur bancaire pourrait également être mobilisé en soumettant l'octroi de prêts hypothécaires à des conditions particulières. Les particuliers pourraient ainsi se voir attribuer un supplément de crédit destiné à améliorer les prestations énergétiques de leur habitation.

Critères durables

Enfin, les pouvoirs publics se doivent de fournir une contribution adéquate en introduisant notamment des critères de durabilité dans l'attribution des marchés publics et en privilégiant résolument les produits les plus durables.

88.000 emplois

Sans compter que de telles mesures profiteraient à tout le secteur de la construction et à l'économie dans son ensemble. Le marché de la rénovation offre en effet des opportunités d'emplois localisés, durables et fiables. Climat.be estime par exemple à 88.000 le nombre d'emplois qui seraient générés dans l'hypothèse d'une réduction des émissions de CO2 d'ici 2030, dont 27.000 dans la filière construction, parmi lesquels une moitié dans la construction résidentielle. En tenant compte du multiplicateur d'emplois de 2.33, ce sont au total 67.000 emplois qui seraient ainsi directement ou indirectement créés dans le secteur de la construction. Tout bénéfice pour le Trésor public…

 

Renovate Belgium, l'équivalent à l'échelon national de la campagne européenne du même nom, Renovate Europe, est une initiative unissant des acteurs du secteur de la construction, parmi lesquels les producteurs de matériaux de construction, Essenscia (la Fédération belge des industries chimiques et des sciences de la vie), Federplast (l'Association belge des producteurs d'articles en plastique et en caoutchouc), la Fédération de l'Industrie du Verre et la Confédération Construction. Leur objectif commun est l'élaboration d'une politique de rénovation ambitieuse, apte à permettre à la Belgique d'atteindre les objectifs climatiques de 2020, 2030 et 2050.

Nous vous recommandons

Le port de Zeebrugge va accueillir le plus grand parc éolien terrestre de Flandre

Le port de Zeebrugge va accueillir le plus grand parc éolien terrestre de Flandre

ICO, Le port de Zeebruges et Engie s’engagent dans un partenariat afin d’installer 11 éoliennes dans le port de Zeebrugge. Elles alimenteront en électricité verte le plus grand parc de recharge pour[…]

10/12/2019 | EnvironnementEngie
Transition numérique en demi-teinte dans la construction

Transition numérique en demi-teinte dans la construction

Appel à auteurs de projets: une nouvelle jeunesse pour des bâtiments vétustes à Jette

Appel à auteurs de projets: une nouvelle jeunesse pour des bâtiments vétustes à Jette

Appel à auteurs de projets: Max sur Senne

Appel à auteurs de projets: Max sur Senne

Plus d'articles