Suivre La Chronique

Deme décroche un contrat d’Elia

Sujets relatifs :

, ,
Deme décroche un contrat d’Elia

Le design de la future plate-forme du Mog sur laquelle planche la société d’ingénierie danoise Ramboll.

© Elia System Operator

Elia Asset a attribué à Dredging International (groupe Deme) l’installation du câble sous-marin du futur réseau modulaire (Modular Offshore Grid ou Mog) en mer du Nord. Ce contrat d’une valeur de quelque 130 millions d’euros est un des plus gros dans le cadre de la construction du Mog dont l’entrée en service est prévue pour la fin du 3e trimestre 2019.

Dredging International est chargé de la fourniture, l’installation et la maintenance d’environ 85 km de câble sous-marin produit par le fabricant grec Hellenic Cables en sous-traitance pour Deme.

Le groupe installera ainsi un câble de 220 kV sur 4,5 km entre la plateforme Offshore Switchyard (Osy) et la plate-forme de Rentel,  soit le premier parc éolien qui sera relié au Mog. Deux autres câbles sous-marins de 220 kV, d’environ 40 km chacun, raccorderont quant à eux l’Osy (située à environ 40 km au large de Zeebrugge) au poste à haute tension Stevin, ancré sur la terre ferme à Zeebrugge. L’Osy fournira les connexions à 4 parcs éoliens.

D’autres appels d’offres

Elia a en outre lancé plusieurs autres appels d’offres pour respecter les délais prévus de la mise en service du Mog. C’est ainsi que plusieurs appels d’offres européens sont en cours pour différents groupes d’achat comme la fabrication, l’installation et les principaux éléments en acier de la plateforme, l’identification et la neutralisation des munitions non explosées. Parallèlement, la société d’ingénierie danoise Ramboll travaille déjà sur le design détaillé de la plate-forme (voir photo).

400 millions

L’investissement total d’Elia est estimé à 400 millions d’euros. Ce montant inclut les travaux de construction et l’acquisition d’une partie des éléments construits par Rentel. Lorsqu’il sera opérationnel, le Mog appartiendra et sera géré par Elia.

Une nouvelle flotte

De son côté, Deme déploiera sa nouvelle flotte de navires, dont les dragues porteuses Minerva et Scheldt River, ainsi que le navire polyvalent Living Stone. Les Minerva et Scheldt River sont les premiers navires de dragage au monde équipés de moteurs bicarburant capables de fonctionner en mode Gnl.

Les câbles seront installés par le Living Stone. Il est aussi équipé du système DP3 ainsi que de moteurs bicarburant fonctionnant principalement au Gnl. La valeur totale du contrat pour Deme avoisine les 130 millions d’euros.

Nous vous recommandons

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

C’est une première: unis par des intérêts convergents, commerçants et riverains du boulevard de Waterloo et de l’avenue de la Toison d’Or, soutenus par de nombreux acteurs économiques, ont[…]

Pose de la 1ère pierre du nouveau quartier «Arborescence» à Soignies

Pose de la 1ère pierre du nouveau quartier «Arborescence» à Soignies

Les premières centrales belges obtiennent la certification CSC

Entreprise

Les premières centrales belges obtiennent la certification CSC

DPR wallonne: la construction en première ligne

DPR wallonne: la construction en première ligne

Plus d'articles