Suivre La Chronique

Des incitants à l’exportation plus efficaces pour les entreprises bruxelloises

Sujets relatifs :

, ,
Des incitants à l’exportation plus efficaces pour les entreprises bruxelloises

La secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Cécile Jodogne, entend simplifier les aides à l’exportation pour les entreprises de la capitale. (© Cécile Jodogne)

Pour 2018, la secrétaire d’Etat bruxelloise chargée du Commerce extérieur, Cécile Jodogne, a prévu une réforme des incitants financiers à l’exportation pour les entreprises de la Région de Bruxelles-Capitale.

Pour réaliser cette refonte, la secrétaire d'Etat a mis autour de la table des entreprises, fédérations patronales, Bruxelles Invest & Export et Bruxelles Economie et Emploi.

L’objectif vise à réformer le système en place de trois manières: simplification et assouplissement du dispositif actuellement en vigueur, actualisation du ciblage des aides, et mise en place de nouveaux incitants à destination des starters et des (néo)exportateurs prêts à s'attaquer à de nouveaux marchés. Cette réforme tend aussi à une meilleure complémentarité avec le plan d'action de Bruxelles Invest & Export.

Simplification et assouplissement

La réforme prévoit une généralisation des forfaits pour les montants des aides. Cela devrait mener à plus de clarté pour les entreprises et à plus d’équité dans l’attribution des montants. L’accès aux aides et le suivi des dossiers pour les demandeurs seront facilités grâce à une plateforme web unique pour toutes les aides. En attendant sa mise en ligne, courant 2018, toute entreprise peut introduire une aide via le formulaire disponible sur le site de BI&E.

Par ailleurs, les conditions d’utilisation des aides seront également assouplies.

Nouveaux incitants

Entre Commerce extérieur et attractivité de la Région, il est possible d’induire des effets d’entraînement. La Région propose donc un nouvel incitant financier aux entrepreneurs qui invitent leurs prospects à Bruxelles en suivi d’une mission ou action de Bruxelles Invest & Export.

Par ailleurs, comme il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans les différentes législations nationales et internationales pour les dépôts de marques, l’enregistrement et la certification à l’étranger, une aide spécifique a été créée pour permettre aux entrepreneurs de se faire conseiller.

Enfin, la région intègre, aux incitants financiers, une aide au recrutement d’un collaborateur attaché au développement d’un projet à l’exportation, à hauteur de maximum 20.000 euros par an et par entreprise.

Cette refonte des incitants financiers à l’exportation sera d’application dès le 1er janvier 2018.

Nous vous recommandons

Beliris démarre une étude pour l’extension du réseau cycliste bruxellois

Beliris démarre une étude pour l’extension du réseau cycliste bruxellois

Beliris lance une étude de faisabilité concernant trois itinéraires vélos afin d'étendre le réseau cycliste en région de Bruxelles-Capitale. L'objectif est de la finaliser début[…]

Recherche équipe pour le programme de rénovation urbaine autour de la gare du Midi

Recherche équipe pour le programme de rénovation urbaine autour de la gare du Midi

Recherche équipe pour le réaménagement des extérieurs du Stade Vander Putten

Recherche équipe pour le réaménagement des extérieurs du Stade Vander Putten

Immobilier belge en 2020: l’impact du coronavirus s’est fait ressentir

Immobilier belge en 2020: l’impact du coronavirus s’est fait ressentir

Plus d'articles