Suivre La Chronique

Des véhicules plus rapides ne raccourcissent pas les temps de parcours

Sujets relatifs :

Des véhicules plus rapides ne raccourcissent pas les temps de parcours

Une ville façonne ses citoyens tout comme ces derniers façonnent leur ville.Une ville façonne ses citoyens tout comme ces derniers façonnent leur ville.

Un rapport réalisé par Sweco sur la mobilité urbaine indique notamment que si nous avons les moyens de voyager plus vite qu’il y a 100 ans, notre temps moyen de parcours dans les villes, lui, ne change pas.

En 200 ans, note Sweco, nous sommes passés de la marche, au cheval, au train et aux voitures. Au cours du XXe siècle, la distance parcourue au quotidien a rapidement augmenté alors que le temps de déplacement est resté relativement stable autour des 70 à 80 minutes par jour.

Autres options, même timing

Le rapport «Urban Insight» de Sweco «Running to stand still - the role of travel time in transport planning» analyse les liens entre les temps de parcours, la planification urbanistique et la vie urbaine. C’est ainsi que deux villes peuvent offrir un éventail différent d’options de transport, mais présenter les mêmes temps consacrés aux déplacements. Par exemple, les habitants de Lyon, où on compte de nombreux parcours en voiture et une faible part des transports publics, connaissent des temps de déplacement similaires à ceux de Zurich, où l’offre de transport est commun est pourtant très bien structurée.

Co-producteurs et utilisateurs

Une ville façonne ses citoyens tout comme ces derniers façonnent leur ville, explique David Lindelöw, spécialiste des transports chez Sweco. Qui préconise que les citadins devraient être considérés à la fois comme des co-producteurs et des utilisateurs du développement urbain. Il s’agit de combiner, voire de remplacer dans certains cas, la planification traditionnelle des transports par les principes de proximité et d’accessibilité. La lutte contre l’étalement urbain ne date pas d’hier et en donnant la priorité à ces deux principes, les citoyens peuvent gagner du temps et davantage de personnes utiliseront les villes dans leur vie quotidienne plutôt que lors de leur temps libre, conclut M. Lindelöw.

Le rapport dont il est question dans cet article est disponible sur le site http://www.swecourbaninsight.com/urban-move/running-to-stand-still/

Nous vous recommandons

Le financement alternatif comme levier de rénovation

Le financement alternatif comme levier de rénovation

Malgré la volonté d’améliorer la qualité du patrimoine résidentiel, les rénovations restent un rêve inaccessible pour bon nombre de particuliers, faute de moyens financiers. C’est la[…]

20/06/2019 | Rénovation
Couvrir les couvreurs contre les risques d’incendie

Couvrir les couvreurs contre les risques d’incendie

Quatre grandes priorités pour la construction

Quatre grandes priorités pour la construction

L’emploi indépendant, temporaire et partiel monte en grade

L’emploi indépendant, temporaire et partiel monte en grade

Plus d'articles