Suivre La Chronique

Desco sonde les tendances

Sujets relatifs :

Desco sonde les tendances

A l?occasion de la première Desco Expo, Desco a réuni plusieurs spécialistes autour de thèmes comme écologie et économie, gestion de l?énergie, etc. (© Desco)

En septembre dernier, à l'initiative de Desco, spécialiste de la salle de bains, a eu lieu la première Desco Expo autour de trois thèmes: l'écologie, la technique et les tendances & le design. Plusieurs experts ont tenu conférence dans leur domaine et formulés un certain nombre de conclusions.

Nathalie Bekx, CEO de Trendhuis (l'association d'entreprises expertes dans les études et conférences de tendances, workshops, projets média et livres de tendances) et Steven Vrommen, écologiste mieux connu sous le nom de Low Impact Man, se sont penchés sur le thème de l'écologie pour répondre à la question suivante: «comment favoriser l'économie grâce à l'écologie et vice-versa?»

Pour Steven Vrommen: «le consommateur est désormais prêt pour davantage d'efficacité et de fonctionnalité, mais encore faut-il que les entreprises suivent également. Les gens se posent de plus en plus de questions sur le gaspillage et la surabondance. Ils n?ont, par exemple, plus besoin de différents pommeaux de douche, mais d'un seul qui répond à toutes leurs attentes et qui s'inscrit dans le projet écologique. La société évolue en outre progressivement vers une véritable économie collaborative. Les initiatives de groupe pour l'achat d'énergie, le partage des frais pour la facture d'eau... ce sera bientôt notre quotidien à tous, demain ou après.»

De son côté, Nathalie Bekx, parle en connaissance de cause lorsqu?il est question de conjuguer économie et écologie. «C'est magnifique de voir comment les entreprises se préoccupent à présent de l'environnement, mais ce n?est pas suffisant pour en faire des entreprises durables. La concertation sur le plan humain est tout aussi importante: de bonnes relations professionnelles, une protection sociale, la diversité sur le lieu de travail, l'épanouissement des collaborateurs... Dans la transition actuelle vers une économie collaborative transparente, il est indispensable de réaliser un profit honnête et durable.»

Nous serons tous des gestionnaires d’énergie

Si l'évolution vers une économie collaborative durable constitue une tendance lourde, l'efficacité énergétique n?en continue pas moins à préoccuper consommateurs et fabricants.

Invités par Desco, Luc Dedeyne, consultant en énergie, et Damien Ernst, expert en énergie et professeur à l'Université de Liège, se sont prononcés sur les évolutions qui s'opèrent dans le marché de l'énergie et leurs possibles conséquences pour les entreprises et les habitations.

«D'une part, le monde entier grouille d'idées et d'exigences, mais de l'autre, l'évolution ne peut pas se produire plus vite que ce que le permet la législation. L'une des grandes questions que les gens se posent est la suivante: comment puis-je produire moi-même de l'électricité? Le stockage thermique est dès lors un thème central. Les gens cherchent le meilleur moyen de produire et de stocker eux-mêmes de l'énergie qui servira en particulier au chauffage des locaux, à l'approvisionnement en eau sanitaire et à la ventilation. Fabricants et fournisseurs, laissez tomber les thermostats et innovez sur le plan du confort d'utilisation, avec des applications et des capteurs par exemple. C'est ça l'avenir», a ainsi martelé Luc Dedeyne.

Le professeur Damien Ernst, quant à lui, a proposé un énoncé concret pour l'énergie de demain: «une solution pour vivre de façon plus sûre tout en faisant plus attention à l'énergie est l'utilisation de microgrilles, à savoir de petites connexions électriques qui fonctionnent en parallèle avec le réseau d'électricité central. Elles sont particulières en ce qu?elles peuvent se déconnecter et fonctionner ensuite de façon autonome. On réalise ainsi des économies et on dispose d'une source qui est parfaite pour alimenter en énergie des communautés plus petites. Les microgrilles sont elles-mêmes alimentées en énergie par des générateurs, des batteries et/ou des sources renouvelables telles que les panneaux solaires.»

Quelques énoncés parmi d'autres dont Desco, acteur de premier plan dans le secteur des sanitaires et du chauffage, se servira à coup sûr pour proposer des produits et systèmes adaptés à ses clients professionnels.

Marchés publics
Tous les marchés

Nous vous recommandons

Flamco: batterie thermique ultra-compacte pour l'eau chaude sanitaire

Flamco: batterie thermique ultra-compacte pour l'eau chaude sanitaire

Comment garantir une quantité suffisante d'eau chaude sanitaire dans une maison sans alimentation en gaz? Pour répondre à cette question, Flamco présente la FlexTherm Eco, une batterie thermique compacte[…]

03/06/2019 |
Climotion®: ventilation en douceur

Climotion®: ventilation en douceur

Rénovation exemplaire d’une chaufferie au mazout de grande puissance dans une école

Rénovation exemplaire d’une chaufferie au mazout de grande puissance dans une école

20 bougies pour RBM Benelux

20 bougies pour RBM Benelux

Plus d'articles