Suivre La Chronique

Deux nouvelles primes d’aide aux entreprises en Wallonie et à Bruxelles

Deux nouvelles primes d’aide aux entreprises en Wallonie et à Bruxelles

Ces primes sont destinées à soutenir les entreprises pour stimuler le marché de l’emploi.

© Rawpixel Ltd.

La Région Wallonne et la Région Bruxelles-Capitale ont décidé de créer une nouvelle aide à l’emploi pour les entreprises qui engagent des demandeurs d’emploi domiciliés dans leur région. 

La prime Phoenix et la prime Tremplin sont 2 primes différentes, mais qui ont le même objectif: «soutenir les entreprises pour stimuler le marché de l’emploi» explique Anne Ghysels, Legal Expert chez Partena Professional. «D’une part, la prime Phoenix a été initiée par la Région de Bruxelles-Capitale. D’autre part, la prime Tremplin pour la Région Wallonne. Les 2 primes s’adressent aux entreprises belges qui engagent des demandeurs d’emploi domiciliés soit à Bruxelles pour la Région de Bruxelles-Capitale, soit en Wallonie pour la Région Wallonne».

Prime Phoenix – Bruxelles-Capitale

La Prime Phoenix s’adresse à tout employeur du secteur privé ainsi qu’à certaines administrations publiques, peu importe la Région où ils exercent leur activité. Celle-ci s’élève à 500 ou 800€ par mois, dépendant du profil du candidat engagé. Le régime de travail minimum exigée pour en bénéficier est un mi-temps. De plus, le contrat peut-être conclu à durée indéterminée ou pour une durée déterminée de minimum 6 mois. Il doit être conclu entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021, avec une entrée en service au plus tard le 31 mars 2022. 
 
La prime est octroyée au prorata des prestations du travailleur sur le mois pour une durée limitée de 6 mois. Si le contrat de travail devait être suspendu pour cause de chômage temporaire en raison de la Covid-19, l’octroi de la prime sera suspendu également et elle sera à nouveau octroyée à la fin de la période de chômage temporaire si le travailleur est engagé sous contrat de travail à durée indéterminée. La prime Phoenix peut être cumulée avec d’éventuelles réductions ONSS. Cependant, il n’est pas possible d’en bénéficier si, pour ce travailleur, une autre aide régionale ou intervention dans la rémunération a déjà été octroyée. 
 
Pour en bénéficier, un formulaire doit être rempli et envoyé à phoenix.brussels@actiris.be. Elle peut également faire l’objet d’une demande en ligne.

Prime Tremplin – Région Wallonne

Cette nouvelle mesure a été crée afin de stimuler certains secteurs fortement touchés par la crise sanitaire. Celle-ci n’est disponible que pour 600 équivalents temps plein au cours de l’année 2021.
 
Le montant de cette subvention est de 1000€/mois et est octroyée durant 24 mois. Elle est réduite au prorata si le travailleur est occupé à temps partiel. Cette prime est cumulable avec un plan Impulsion 12 mois + qui permet de bénéficier d’une allocation de travail pouvant être déduite du salaire net du travailleur. Cependant, elle ne peut être cumulée avec une aide Sesam, Ape ou le plan Impulsion – 25 ans et ne peut-être demandée que pour deux équivalents temps plein maximum.
 
«Il est exigé de l’employeur de conclure avec le candidat un contrat de travail de minimum 24 mois dans un régime de travail minimum ½ temps. Le contrat de travail peut être un contrat à durée déterminée de 24 mois ou un contrat de travail à durée indéterminée» conclut Anne Ghysels, Legal Expert chez Partena Professional.
 
Pour en faire la demande, il suffit de remplir le formulaire en ligne disponible sur le site du Forem. 
 

Nous vous recommandons

Trois Belges sur quatre ont déjà été victimes de discrimination au travail

Trois Belges sur quatre ont déjà été victimes de discrimination au travail

Une enquête réalisée par Stepstone sur la diversité, l’inclusion et la discrimination au travail révèle que la discrimination au travail reste toujours d’actualité, et cela[…]

L’économie circulaire, créatrice d’emplois et résistante aux crises

L’économie circulaire, créatrice d’emplois et résistante aux crises

«Il semble évident qu’il arrivera quelque chose qui va radicalement changer le monde de la construction»

Interview

«Il semble évident qu’il arrivera quelque chose qui va radicalement changer le monde de la construction»

La construction est un des secteurs ayant le plus recruté durant la crise du coronavirus

La construction est un des secteurs ayant le plus recruté durant la crise du coronavirus

Plus d'articles