Suivre La Chronique

Deux projets de requalification urbaine dans les Marolles

Deux projets de requalification urbaine dans les Marolles

Le Cpas de Bruxelles souhaite rénover l’un de ces immeubles laissés à l’abandon pour y installer trois grands logements et une surface commerciale. (© Séverin Malaud)

Le CPAS de Bruxelles et le maître architecte bruxellois lancent un appel à projets pour deux projets de requalification urbaine dans le quartier historique des Marolles, en plein cœur de la capitale.

Le premier des deux projets consiste en une intervention particulièrement complexe en raison du milieu densément urbain dans lequel elle doit être menée. Concrètement, le Cpas de Bruxelles a identifié une parcelle d’angle vide, rue de l’Abricotier, servant pour l’heure d’accès au service des urgences de l’hôpital Saint-Pierre. Le Cpas souhaite y installer des bureaux pour ses services, des logements publics dont plusieurs destinés aux familles nombreuses, un espace co-working, une surface commerciale ainsi que des parkings. A ce programme complexe s’ajoute une difficulté logistique puisqu'il est exigé que les urgences de l’hôpital restent accessibles tant dans le projet définitif que durant le chantier…

Le Cpas de Bruxelles est donc à la recherche d’une équipe pluridisciplinaire (architecte, ingénieur en stabilité, ingénieur en techniques spéciales, conseiller PEB, coordinateur/sécurité, santé, acoustique) ayant l’expérience des projets mixtes et des milieux urbains denses. 
Le budget des travaux est estimé à un peu plus de 7,5 millions d’euros htva.

Cette parcelle d’angle vide sert d’accès au service des urgences de l’hôpital Saint-Pierre. Le Cpas veut y installer des bureaux, des logements publics, un espace co-working et une surface commerciale. (© Séverin Malaud)
 

C’est une maison rouge avec une porte bleue

Même quartier, autre lieu. A l’entrée des Marolles, près de la Porte de Hal, une petite maison rouge avec une porte bleue… Ce n’est pas une reprise de la chanson de Maxime Leforestier mais la propriété du Cpas de la ville de Bruxelles. Elle est inoccupée depuis des années et le Cpas souhaite la rénover et l’agrandir afin d’y recréer trois grands logements et une surface commerciale. La rénovation de cet immeuble laissé à l’abandon contribuera également à améliorer l’image du quartier.

Le Cpas de Bruxelles cherche là encore une équipe pluridisciplinaire (architecte, ingénieur en stabilité, ingénieur en techniques spéciales, conseiller PEB, coordinateur sécurité/santé) pour mener cette mission à bien. Ici, pas de complications urbanistiques mais une exigence: privilégier les démarches permettant de réduire l’impact environnemental du projet, notamment à travers l’emploi de matériaux écologiques, recyclés ou de réemploi.

Budget estimé: 1,5 million d’euros htva.


Dans les deux cas, le Bouwmeester/maître architecte accompagnera le projet et assistera au comité d’avis pour la sélection de l’équipe de concepteurs.
 

Nous vous recommandons

Ecole Klavertje Vier, projet pilote d’un nouveau programme de rénovation urbaine

Ecole Klavertje Vier, projet pilote d’un nouveau programme de rénovation urbaine

Le long de l'avenue Héliport à Bruxelles, en face des logements sociaux du Foyer Laekenois, se trouve l'école fondamentale néerlandophone Klavertje Vier ainsi qu’une crèche communale. Étant[…]

La Cité de l’Amitié veut renouer avec l’esprit des seventies

La Cité de l’Amitié veut renouer avec l’esprit des seventies

Cinq clés pour le renouveau du centre-ville de Bruxelles

Cinq clés pour le renouveau du centre-ville de Bruxelles

Slrb cherche équipe pluridisciplinaire pour opération de requalification urbaine

Slrb cherche équipe pluridisciplinaire pour opération de requalification urbaine

Plus d'articles