Suivre La Chronique

Dockx Bruxsel dans les temps

Sujets relatifs :

Dockx Bruxsel dans les temps

null

A moins d'un an de son ouverture, Docks Bruxsel, le projet de quartier mêlant commerces, culture, loisirs, restauration et activités productives, entame sa dernière ligne droite. L'avenir de ce qui est considéré comme le plus grand chantier bruxellois du moment s'annonce prometteur puisqu'à ce jour, plus de 80% de la surface commerciale du centre ont déjà trouvé preneurs, les surfaces consacrées à la restauration étant même virtuellement louées à 150%.

Pour Carl Mestdagh, administrateur délégué d'Equilis, promoteur du projet, le développement positif et l'intérêt commercial suscité par Docks Bruxsel sont dus à deux facteurs principaux. D'une part, 'au dialogue permanent avec les autorités locales qui ne peuvent évidemment que se réjouir de l'émergence d'un nouveau quartier dans ce qui ressemblait jusqu'ici à un no man's land. D'autre part, au mix original d'enseignes, de culture et de loisirs qui devraient faire de Docks Bruxsel un véritable quartier bruxellois

Afin d'immortaliser et de suivre l'évolution de ce projet hors normes, un appareil photo a été placé en face du chantier et, grâce au procédé du time lapse, des milliers de clichés ont été pris depuis deux ans.

Quoi qu'il en soit, l'ensemble ouvrira bien ses portes dans un an et sera le 3e centre commercial du pays avec 56.000 m2. Au-delà de sa modernité, il revisite aussi un des plus vieux sites industriels de Bruxelles puisqu'il est érigé sur l'ancien terrain des poêleries Godin. Mais le projet se veut aussi écoresponsable: utilisation des eaux de pluie pour les sanitaires, eau chaude récupérée de l'incinérateur voisin pour le chauffage, évacuation des déchets de construction par voie fluviale, livraison de certains matériaux par la même voie (voir La Chronique de la semaine passée en page 5) et objectif de certification Breeam «excellent».

L'activité créée par Docks Bruxsel permettra en outre de créer un millier d'emplois, un partenariat ayant d'ailleurs été conclu avec Actiris afin de favoriser l'emploi local.

Nous vous recommandons

Le Département flamand de l’Environnement confie la gestion du système NTMB1 à COPRO

Le Département flamand de l’Environnement confie la gestion du système NTMB1 à COPRO

En septembre, l’asbl COPRO a repris la gestion du système NTMB du Département flamand de l’Environnement (DOMG). Ce faisant, COPRO veut ainsi promouvoir la qualité de techniques naturelles destinées aux[…]

IsoHemp contribue à la rénovation d’une ancienne centrale électrique classée

IsoHemp contribue à la rénovation d’une ancienne centrale électrique classée

Vers une réduction de l’impact environnemental du béton

Vers une réduction de l’impact environnemental du béton

Le secteur de la construction découvre les composites

Le secteur de la construction découvre les composites

Plus d'articles