Suivre La Chronique

E-commerce, immobilier logistique et last mile

Sujets relatifs :

,
E-commerce, immobilier logistique et last mile

Pas moins de 63% de la population belge pratique le shopping en ligne, dépensant ainsi une moyenne de 191 euros par mois et par acheteur. Du coup, le nombre de parcelles occupées par l’e-commerce devrait croître de 14,7 à 27,2 millions de 2016 à 2021.

De son côté, le spécialiste en immobilier Cushman & Wakefield a calculé que les besoins en espaces logistiques urbains à Bruxelles augmenteront de 70.000 m2 par an d’ici 2021. A titre de comparaison, la prise en occupation des activités logistiques last mile (dernier kilomètre) a été en moyenne de 15.000 m2/an ces dernières années en Belgique. En Europe, les surfaces urbaines logistiques oscillent entre 3.000 et 7.000 m2 dans ce créneau précis et doivent se trouver à 30 minutes maximum du centre-ville.

Planification conjointe

Ces exigences nécessitent une planification conjointe des sociétés d’e-commerce, des propriétaires de parcelles immobilières et des autorités locales avec une vision à long terme afin de permettre l’intégration harmonieuse de ces biens dans le paysage urbain et une réappropriation d’anciens entrepôts situés à 30 minutes  du centre-ville.

Nous vous recommandons

Les Belges continuent à investir dans la brique espagnole, mais selon leurs goûts

Les Belges continuent à investir dans la brique espagnole, mais selon leurs goûts

L’année dernière, ce sont près de 800 Belges qui ont acheté une résidence secondaire neuve en Espagne. Aujourd’hui, près d’une résidence secondaire sur quatre achetées par[…]

16/12/2017 | AppartementsSeconde résidence
La Wallonie veut créer des espaces de coworking en milieu rural

La Wallonie veut créer des espaces de coworking en milieu rural

Les acquéreurs d’un logement en Wallonie en ont deux fois plus pour leur argent

Les acquéreurs d’un logement en Wallonie en ont deux fois plus pour leur argent

Permis de bâtir en juillet 2017: la baisse se confirme

Permis de bâtir en juillet 2017: la baisse se confirme

Plus d'articles